M’enregistrer

4m MORIN (420 au passé inconnu....)

Coin des propriétaires, discussions sur des bateaux en particulier
Équipier pas manchot
Messages: 58
Inscription: Lun 16 Juin 2014, 11:01
Ville et département: lille Nord

Re: 420 au passé inconnu....Un 4m de chez MORIN

Messagepar bertrandD » Mar 23 Sep 2014, 12:05

JEFFROTULE a écrit:On ne peut s’en passer qu’au vent arrière et sais-tu pourquoi ? Parce que ça fait gagner en vitesse en régate mais en nav’ normale garde-là à poste ce n’est que mieux.


relever la dérive en vent arrière (ou au largue grand large) sert surtout à gagner en stabilité car oui tu gagne de la vitesse :roll:
c'est comme la moto plus tu vas vite plus tu es stable. :lkj
- je faisais de la planche à voile avant mais aujourd’hui je fais que du catamaran.
- Rhoo C'est trop dommage d'avoir arreté de faire de la voile!!
Liste de mes bateaux : Liste de mes clubs/plans d'eau :
Partager sur : Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+ Haut

Barreur sans compas
Avatar de l’utilisateur
Messages: 125
Inscription: Mar 22 Juil 2014, 10:36
Ville et département: Nimes Gard

4m MORIN

Messagepar JEFFROTULE » Mar 23 Sep 2014, 12:49

Sur mes croiseurs, je n'enlevais pas la quille sur les allures portantes (j'aurais eu du mal) et c'était TRES stable quand même :)

Je persiste et signe, cela ne sert qu'à gagner en vitesse car il n'y a plus de friction de l'eau sur la dérive....c'est tout.....à réserver aux régatiers et pas aux "Mickeys" que nous sommes à peu près tous :lkj

JEFF :xc
Dernière édition par JEFFROTULE le Mar 30 Sep 2014, 14:22, édité 1 fois au total.
Tous les Marins qui se souviennent, des barques qui jamais ne reviennent, ont une envie de la Mer quand même au fond des yeux...

Jean-Michel CARADEC
Liste de mes bateaux :
  • 470 «Orange» (1976) - chantier : Yachting France
  • 470 «Cat 7» (1964) - chantier : MORIN
  • 4M «Cat M» - chantier : MORIN

Équipier pas manchot
Messages: 58
Inscription: Lun 16 Juin 2014, 11:01
Ville et département: lille Nord

Re: 420 au passé inconnu....Un 4m de chez MORIN

Messagepar bertrandD » Mar 23 Sep 2014, 13:20

en vent arrière entre un laser avec dérive relevé(je précise à moitié dans l'eau pas totalement hors de l'eau) et une dérive complètement dans l'eau c'est beaucoup plus simple a tenir avec la première option.
En croisière tu as le lest qui te stabilise. Enfin je crois :lki
il faut qu'il test et on verra ;)
Bref Bref Bref


http://www.francelaser.org/test/revue/rglas4po.htm
ROLE DE LA DERIVE

La dérive n'a pas, au portant, le rôle essentiel qu'elle a au près dans la création d'une force s'opposant à la composante de dérive de la force aérodynamique. Elle est toutefois loin d'être inutile et il ne faut surtout pas, en Laser, la retirer totalement, comme on peut le voir parfois chez des stagiaires. Certes, il est judicieux de la relever en partie puisque :

la force aérodynamique s'orientant vers l'avant, la composante de dérive diminue, (elle devient très faible, voire nulle, au vent arrière).
la vitesse du bateau augmentant, l'efficacité de la dérive est accrue.

Mais il faut la conserver partiellement immergée (entre un tiers et la moitié de la surface immergée au près) car elle joue au portant un rôle équilibrateur important. Au vent arrière, en particulier, elle limite les oscillations liées au caractère instable de cette allure. Au largue, elle permet d'assurer une trajectoire rectiligne selon l'axe du bateau.
- je faisais de la planche à voile avant mais aujourd’hui je fais que du catamaran.
- Rhoo C'est trop dommage d'avoir arreté de faire de la voile!!
Liste de mes bateaux : Liste de mes clubs/plans d'eau :

Barreur sans compas
Avatar de l’utilisateur
Messages: 125
Inscription: Mar 22 Juil 2014, 10:36
Ville et département: Nimes Gard

4m MORIN

Messagepar JEFFROTULE » Mar 23 Sep 2014, 13:36

Puisque tu parlais de moto.... :mrgreen:

Ta roue avant c'est le "safran".....ta roue arrière la "dérive" (ou la quille ....dédiée à la stabilité).

As-tu déjà tenté de ne rouler qu'avec l'une ou l'autre roue ? :shock: Enfin pas du Wheeling....... de la route je veux dire...

Ceci dit, un dériveur vent arrière est parfaitement maitrisable dérive haute car la surface "collante" de la carène pallie fort bien l'absence de dérive....à cette allure....MAIS pas d'accord pour les allures de largue.

Bon, on ne va pas se bouffer le foie pour si peu.....notre Ami s'étonnait de ne pouvoir maitriser son 4m Morin (j'en possède un identique) sans dérive par vent de travers....et là je suis certain que nous sommes d'accord....sinon j'achète des patins à roulettes :lkj

JEFF :xc
Dernière édition par JEFFROTULE le Mar 30 Sep 2014, 14:22, édité 1 fois au total.
Tous les Marins qui se souviennent, des barques qui jamais ne reviennent, ont une envie de la Mer quand même au fond des yeux...

Jean-Michel CARADEC
Liste de mes bateaux :
  • 470 «Orange» (1976) - chantier : Yachting France
  • 470 «Cat 7» (1964) - chantier : MORIN
  • 4M «Cat M» - chantier : MORIN

Équipier pas manchot
Messages: 58
Inscription: Lun 16 Juin 2014, 11:01
Ville et département: lille Nord

Re: 420 au passé inconnu....Un 4m de chez MORIN

Messagepar bertrandD » Mar 23 Sep 2014, 13:47

nan nan par travers c'est parfait de l'enlever :lkj :lkj
Si vous avez le même bateau alors tu as surement raisons je vais pas argumenter sur un canot que je connais pas :lol
juste que pour le laser je trouve ça plus stable (surement parce que je contre gite avec la main sur la dérive :lii ) pour le largue je sais pas c'est une habitude, dans l’abatée je relève la dérive pour partir au planning plus vite
- je faisais de la planche à voile avant mais aujourd’hui je fais que du catamaran.
- Rhoo C'est trop dommage d'avoir arreté de faire de la voile!!
Liste de mes bateaux : Liste de mes clubs/plans d'eau :

Légende du Forum
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2919
Inscription: Jeu 31 Mar 2011, 21:04
Ville et département: Lac du Salagou (34)

Re: 420 au passé inconnu....Un 4m de chez MORIN

Messagepar Phil » Mar 23 Sep 2014, 14:33

Sur un dériveur, il faut lever la dérive surtout pour éviter qu'elle ne fasse un gros croche patte au bateau.
Ca se termine par un bain en général.

Sur un quillard, il y a moins de soucis...Ca a autrement plus d'inertie!
Liste de mes bateaux : Liste de mes clubs/plans d'eau :

Barreur sans compas
Avatar de l’utilisateur
Messages: 125
Inscription: Mar 22 Juil 2014, 10:36
Ville et département: Nimes Gard

4m MORIN

Messagepar JEFFROTULE » Mar 23 Sep 2014, 15:08

Sur mon Sun Shine 38 de 6 tonnes, le lest (quille équivalant dérive) est de 2.5 Tonnes.....inutile de faire du rappel, mais pour un dériveur (poids de la dérive = peanuts) le lest est constitué par l'équipage au rappel ou non, voire au trapèze (équipier ;) ) mais le voile de la quille d'un croiseur ou celle d'un dériveur a le même effet .....éviter la dérive.

Sur un croiseur pas de possibilité d'agir sur la dérive (quille) ......Quoique les croiseurs de compétition puissent agir sur la descente/montée de leur quille (diminuant ainsi la trainée) mais en plus sur l'inclinaison de cette quille (dite alors pendulaire.....).

Mais pour en revenir à notre Ami et sa question et sans faire dans le "pointu".....oui, c'est normal qu'il soit parti sous le vent sans espoir de diriger son 4m vu que sa dérive était haute et qu'il était affairé à descendre son safran.....pour lui cette réponse doit suffire et la prochaine fois il descendra également sa dérive et tout ira pour le mieux....vous êtes d'accord ?

JEFF :xc
Dernière édition par JEFFROTULE le Mar 30 Sep 2014, 14:23, édité 1 fois au total.
Tous les Marins qui se souviennent, des barques qui jamais ne reviennent, ont une envie de la Mer quand même au fond des yeux...

Jean-Michel CARADEC
Liste de mes bateaux :
  • 470 «Orange» (1976) - chantier : Yachting France
  • 470 «Cat 7» (1964) - chantier : MORIN
  • 4M «Cat M» - chantier : MORIN

Légende du Forum
Messages: 3009
Inscription: Mar 4 Nov 2008, 20:29

Re: 420 au passé inconnu....Un 4m de chez MORIN

Messagepar LASEROLOGUE » Ven 26 Sep 2014, 18:53

Le 4 M morin a suivi les mêmes modifs que son grand frère 470: lorsque le 470 a adopté la tire centrale,vers 1970, la découpe du tableau a été agrandie et ovalisée et l'hiloire bois collée sur du plastique a été remplacée par une tout plastique, et un étambrai venu de moule a été installé (avant il n'y avait pas d'étambrai, puis il y a eu un étambrai en tube métallique habillé d'un revêtement epoxy qui était un kit d'amélioration à boulonner (comme la barre d'écoute des 420 montée sur une bande de polyester gris épousant les caissons )

Le 4M morin a donc adopté la tire centrale en même temps que son grand frère, et la découpe large et ovale du tableau aussi.

Le 430 est plus moderne que la paire 4M / 470 et bien entendu le 420 (issu du concours Jeunesse et sports qui donna naissance au surf et au 445 ) il n'a que très peu de bois (nervure centrale) , un collage coque caisson au liston style laser avec des cadènes en U boulonnées , bien plus solide que les cadènes vissées dans du bois et le collage style couvercle de boîte à chaussures des 420 et 470 anciens , seul son étambrai est idiot (trop bas pour être utile) et ses caissons adoptent partout les oméga en creux qu'on trouve aussi sur le Jet Lanaverre (une excellente idée qui avait été tenée par Henriksen sur le 420 (mais refusée par la jauge , obligeant Henriksen a reboucher les nervures avec du mastic et du gelcoat), ce qu'on retrouve sur les 420 Boatique qui avaient récupéré les moule henriksens .

J'ai repéré une coque de 430 récupérable et j'ai le vague projet d'y greffer un gréement de 470 pour faire un double léger et amusant par petit temps.

Si çà se fait je vous en causerai...
Liste de mes bateaux :

Légende du Forum
Messages: 3009
Inscription: Mar 4 Nov 2008, 20:29

Re: 420 au passé inconnu....Un 4m de chez MORIN

Messagepar LASEROLOGUE » Ven 26 Sep 2014, 19:01

Au fait, pour la dérive, il faut distinguer entre sabre et pivotante, l'effet n'est pas le même: quand on relève une dérive sabre le centre de dérive reste à la même place (donc le bateau pivote facilement dans l'axe de lacet, pour parler comme les aviateurs) tandis qu'avec une dérive pivotante à demi relevée on recule le centre de dérive et on crée une sorte de quille longue comme sur les sinagots et les canots bretons, ce qui donne un bateau qui garde mieux son cap et qui permet de faire du sans safran assez facilement (c'est ce que j'ai fait cet été après avoir claqué le safran d'un 420 dans 35 noeuds ne Mistral, en dirigeant avec gîte, contre gite et un peu de pied dans l'eau) ...

Au vent arrière sur tous les solitaires , en particulier la yôle OK , mai aussi le laser il y a du roulis pendulaire et mettre un peu de dérive peut stopper un coup de roulis fatal ...mais trop de dérive c'est le croche patte ou l'hydrofoil (comme quand on naviguait "tranché" sur les anciennes planches DB2)et les figures libres avec souvent un dessalage brutal à contre...
Liste de mes bateaux :

Légende du Forum
Messages: 3009
Inscription: Mar 4 Nov 2008, 20:29

Re: 420 au passé inconnu....Un 4m de chez MORIN

Messagepar LASEROLOGUE » Ven 26 Sep 2014, 19:16

Il y a bien longtemps , un dénomme Victor, qui était à la fois Corse et Juif et généreux m'a fait cadeau d'une coque de 4M avec un trou dedans ...j'avais pas mal de rechanges de 420 et de 470 au club , à l'époque , et j'ai donc remis en état ce bateau (baptisé VICTOR et A TRAVERS)...un mât de 420 tout neuf,sorti des réserves (il était encore sous platique) un jeu de voiles de 420 (un peu usagé ) et tout s'adaptait, la tête et le safran du 470 morin (avec la barre en bois élégamment coudée ) vont très bien ausssi...mais attention , la dérive du 4M est spécifique elle est moins épaisse que celle du quat sept et même si son outline ressemble elle est aussi plus courte de trente bons centimètres, donc pas question de retailler une dérive de 4M dans une vieille dérive de 470 .

Une fois ce bateau ainsi retapé on l'a mis à contribution pour faire naviguer des colos , il allait aussi bien que les vieux 420 qui l'accompagnaient dan cette noble tâche éducative...et puis je l'ai vendu quelque part en banlieue nord de Paris après l'avoir remonté de Corse quand on a acheté des NEW CATS , plus adaptés aux mômes de colos..

Qu'est il devenu ce bâtard morino-Lanaverien ???mystère et le bon coin....il était orange et blanc et c'était le modèle tardif avec la grande fenêtre ovale dans le tableau
Liste de mes bateaux :

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bateaux



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités