M’enregistrer

Deriveur solo pour adulte

Quel bateau choisir, pour quel programme…
Loup de mer mystérieux
Avatar de l’utilisateur
Messages: 957
Inscription: Sam 15 Oct 2016, 19:28
Ville et département: Nantes - 44

Re: Deriveur solo pour adulte

Messagepar Baaat » Ven 20 Juil 2018, 19:13

gaston a écrit:Pour bien chopper les automatismes, tu sort avec du vent pas plutôt petit et tu t'entraines à enchainer les manoeuvres sans te soucier de la vitesse, mais en soignant la gestuelle... 2 ou 3 séances sur ça et tu commences à attraper les habitudes qui te serviront ensuite presque automatiquement dans le vent fort...

Quand on commence, s'entrainer à la gestuelle pas gros vent, c'est pas top... tu bafouilles et tu es souvent en mode survie quand la gestuelle n'a pas était automatisée avant... perso, je refléchi plus à la gestuelle, ç'est devenu un réflexe... ;)


Ouais, tout à fait d'accord,

je me fais souvent ça en fin de séance en solo, une série de virements ou empannages répétés, pour faire rentrer le métier... on s'entraine à la bascule, à lui donner de l'amplitude pour gagner en vitesse.

Par contre, il faut tout de même un peu de vent pour que ça soit facile, un beau virement dans 3 noeuds de vent, c'est tout un art...

bref, que tu sois bien manoeuvrant et dans ta zone de confort
Liste de mes bateaux :
  • 470 «Cacahuète» (1976) - chantier : Morin
Liste de mes clubs/plans d'eau :
Partager sur : Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+ Haut

Légende du Forum
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4804
Inscription: Mar 19 Mai 2015, 18:58
Ville et département: Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: Deriveur solo pour adulte

Messagepar gaston » Ven 20 Juil 2018, 19:20

5 noeuds, c'est un minimum... En dessous c'est bricolage ou "Eurosport-canapé-canette" :mrgreen:
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat Liste de mes bateaux :
  • D-one «Joia» (2010) - chantier : Dévoti
  • 5O5 «Dr Feel Good» (1988) - chantier : Kyrwood
  • Jouët 17 Foxtrot «Stella Maris» (1979)
  • RS 700 - chantier : RS Sailling
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Capitaine au long cours
Avatar de l’utilisateur
Messages: 656
Inscription: Mar 29 Nov 2016, 22:35
Ville et département: Biscarrosse

Re: Deriveur solo pour adulte

Messagepar Ptit Greg » Lun 23 Juil 2018, 15:12

gaston a écrit:5 noeuds, c'est un minimum... En dessous c'est bricolage ou "Eurosport-canapé-canette" :mrgreen:

5? Tu voulais dire 10 non? :mrgreen:
Liste de mes bateaux : Liste de mes clubs/plans d'eau :

Légende du Forum
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4804
Inscription: Mar 19 Mai 2015, 18:58
Ville et département: Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: Deriveur solo pour adulte

Messagepar gaston » Lun 23 Juil 2018, 17:20

10noeuds pour apprendre, ça laisse pas le temps pour décortiquer les mouvements...
Mais c'est plus rigoloooooooooo :sdfds
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat Liste de mes bateaux :
  • D-one «Joia» (2010) - chantier : Dévoti
  • 5O5 «Dr Feel Good» (1988) - chantier : Kyrwood
  • Jouët 17 Foxtrot «Stella Maris» (1979)
  • RS 700 - chantier : RS Sailling
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Équipier curieux
Messages: 34
Inscription: Mar 24 Juin 2014, 22:04
Ville et département: nuits saint georges cote d'or

Re: Deriveur solo pour adulte

Messagepar vincentnuits » Mar 6 Aoû 2019, 10:11

Bonjour a tout le monde

Je ne vais rouvrir un post sur le même sujet. Je cherche à acquérir un deriveur solo ayant deja un ponant . Pour l heure, jhesite entre un laser et un moth rolland que je trouve très très joli tout en bois..

Que me conseilleriez vous ? Si vous pouvez me donner les défauts et les qualités de ces derniers. En vous remerciant

Caphornier intergalactique
Avatar de l’utilisateur
Messages: 11638
Inscription: Sam 26 Juin 2010, 17:32
Ville et département: réalmont 81

Re: Deriveur solo pour adulte

Messagepar olivier81 » Mar 6 Aoû 2019, 10:36

salut,alors ça dépends au moins d'une chose;est ce que tu à un abri où garage pour stocker le bateau entre les navigations :?: :?:
arf,est ce que tu à l'intention de le laisser au club pendant la saison :?: :?:

le laser pas de soucis tu peut le laisser dehors à longueur d'années ce qui n'est alors pas du tout le cas d'un europe roland;surtout avec les caissons en bois formés dans un moule à la construction et introuvables depuis quelques temps en cas de dégâts :roll: :roll:
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!! Liste de mes bateaux :
  • Laser «black» (1978)
  • 5O5 «yaka faukon» (1978) - chantier : parker
  • Yole OK (1974) - chantier : barat
  • 5O5 «ya-za» (1974) - chantier : barat
  • Caravelle «la perle noire» (1966) - chantier : Stephan
  • Laser «white»
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Albatros en esquif
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1312
Inscription: Jeu 24 Mar 2011, 12:45
Ville et département: Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

Re: Deriveur solo pour adulte

Messagepar Fanch-c » Mar 6 Aoû 2019, 11:49

Entre deux utilisations tout ce qui est en bois massif ou moulé retourne au sec, les cp tiennent un peu mieux mais à peine ... Oublie toute idée de tôle posée dessus ou de bâche.
........................................................ tout baigne !

Équipier curieux
Messages: 34
Inscription: Mar 24 Juin 2014, 22:04
Ville et département: nuits saint georges cote d'or

Re: Deriveur solo pour adulte

Messagepar vincentnuits » Mar 6 Aoû 2019, 12:00

Non aucun soucis. j ai un grand garage ou le ponant dort déjà quand je ne l utilise pas.

Je n ai pas l intention de le laisser dans un club mais plutôt de faire les voyages avec

Albatros en esquif
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1514
Inscription: Ven 24 Oct 2008, 07:52
Ville et département: Démouville (14) - Nav' autour de Caen et en Bretagne

Re: Deriveur solo pour adulte

Messagepar Egareg » Mar 6 Aoû 2019, 12:40

Alors il ne te reste plus qu'à essayer les deux bateaux si ce n'est déjà fait.
Le Moth Europe sera plus fin à la barre, mais il faut être plus souple/plus petit pour passer sous la bôme.

Si tu as une optique régate, le Laser est une valeur sûre : tu ne seras jamais seul à tourner autour des bouées.
Liste de mes bateaux :
  • 470 «Hatoup» (2002) - chantier : Nautivela
  • 470 «Dimeziñ» (1972) - chantier : Morin
  • Optimist «Céleste» (1972) - chantier : Construction amateur
  • Optimist «Zephir» (1972) - chantier : Construction amateur
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Précédente

Retourner vers Projets d'achat



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité