Tour de Bretagne en dériveur

Grandes courses et petites ballades…
Avatar de l’utilisateur
Adrian
Capitaine
Messages : 409
Inscription : 25 févr. 2012, 23:02
Localisation : Dinard, 35
Contact :

Tour de Bretagne en dériveur

Message par Adrian » 01 mars 2014, 00:18

Salut tout le monde! Après une -trop- longue absence, je sens que je vais profiter des vacances pour redonner toute sa superbe à Penelope et concrétiser certains projets.

1. Nous avions parlé de faire une traversée en flotte groupée Cancale-Chausey. Y a-t-il toujours des motivés pour cette aventure?

2. Il est possible que j'aie deux mois complets avec mon équipière préférée cet été. On hésite donc entre louer un habitable à Stockholm pour faire les pinpins dans l'archipel OU (si budget trop juste) emmener Penelope visiter les rivages Bretons, de St Malo à Brest dans un premier temps, et pourquoi pas pousser encore plus loin. C'est réalisable selon vous?

Sincères bisous sur vos fronts salés parfumés au varech.


RS600 GBR909
B14 GRB740

Avatar de l’utilisateur
kent
Navigateur étoilé
Messages : 310
Inscription : 28 juil. 2009, 15:44
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: Tour de Bretagne en dériveur

Message par kent » 01 mars 2014, 09:37

Bonjour Adrian,
Veux-tu un petit lien pour le sujet Cancale-Chausey ? Cela pourrait donner des idées à certains.

Avatar de l’utilisateur
Adrian
Capitaine
Messages : 409
Inscription : 25 févr. 2012, 23:02
Localisation : Dinard, 35
Contact :

Re: Tour de Bretagne en dériveur

Message par Adrian » 01 mars 2014, 10:15

Pour la traversée Cancale-Chausey, c'était ici.
RS600 GBR909
B14 GRB740

Avatar de l’utilisateur
Adrian
Capitaine
Messages : 409
Inscription : 25 févr. 2012, 23:02
Localisation : Dinard, 35
Contact :

Re: Tour de Bretagne en dériveur

Message par Adrian » 09 mars 2014, 22:26

Je réfléchis à ce tour de Bretagne en Merlin Rocket. En termes de logistique j'ai peur que l'équipement nécessaire pour passer deux à trois semaines dans des conditions raisonnables ne tienne pas à bord.

Uffa Fox a fait un voyage "croisière" similaire il y a 70 ans sur un canoë à double planche de rappel (une sorte d'IC10 pour deux) en partant de la rivière Hamble (lire sur la crête des vagues pour les détails, c'est du grand délire), alors sans la traversée de la Manche, en démarrant dans la baie de Saint Malo, ça doit être réalisable...

Dans le même esprit et dans des conditions encore plus extrêmes on pourra aussi jeter un oeil aux récits de Frank et Margaret Dye qui ont fait de nombreuses traversées déraisonnables en Mer du Nord à bord d'un Wayfarer.

N'ayant jamais tenté ce genre de choses avant, j'ai du mal à me rendre compte de ce qu'il faudrait emmener. L'idée étant de s'arrêter chaque jour pour camper, de ne pas faire de trop longues étapes, 15 milles quotidiens me semblent être un maximum sur ce bateau qui demande beaucoup d'énergie, et la place pour stocker du matos se limite à la moitié tribord du caisson avant (la partie babord sert d'avaleur de spi).

J'ai envie de prévoir surtout de quoi s'habiller chaudement en mer et une tenue confortable pour le retour à terre. Une petite tente de rando pour dormir discrètement en mode bivouac à proximité du bateau tiré sur la plage.
Pas besoin de grand chose en provisions de bouffe et d'eau, je me dis qu'en saison estivale on devrait pouvoir s'approvisionner assez facilement au jour le jour alors de quoi tenir 24h devrait être suffisant.

C'est encore une ébauche de projet et je n'ai pas encore bien déterminé jusqu'où on pourrait aller (il faut penser au retour...). J'ai envie de changer un peu de la régate cette année et je pense que mon bateau peut se prêter à ce genre d'aventure.

Certains sur le forum se sont déjà essayé à ce type de croisière sur un petit dériveur?
RS600 GBR909
B14 GRB740

Avatar de l’utilisateur
olivier81
Caphornier intergalactique
Messages : 11999
Inscription : 26 juin 2010, 19:32
Localisation : réalmont 81
Contact :

Re: Tour de Bretagne en dériveur

Message par olivier81 » 10 mars 2014, 07:28

salut adrian;si ça peux te donner des idées ;) ;)
http://www.nauticaltrek.com/533-corse-du-sud-en-5o5" onclick="window.open(this.href);return false;
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!!

Avatar de l’utilisateur
pi.r
Albatros en esquif
Messages : 1422
Inscription : 24 oct. 2008, 16:28
Localisation : "cassoulet" Occitanie

Re: Tour de Bretagne en dériveur

Message par pi.r » 10 mars 2014, 09:44

de mémoire il y avait sur les précédentes versions du forum (voilelégére,etc...) mais je ne souvient pas où, le récit d'une rando en 470 en Bretagne !

mais le site nauticaltreck est une référence....

Avatar de l’utilisateur
Phil
Légende du Forum
Messages : 3098
Inscription : 31 mars 2011, 23:04
Localisation : Lac du Salagou (34)

Re: Tour de Bretagne en dériveur

Message par Phil » 10 mars 2014, 10:21

Sur Nautikal trek, y a un article sur des gars qui on fait un tour d'Oléron en 470. Le maitre mot pour ce genre d'epopée c'est matériel minimum, sécurité maximum.
Faut prendre une radio, des fusée, informer des proches sur le parcours et le contacter au moins 1 fois par jour.

Avatar de l’utilisateur
Adrian
Capitaine
Messages : 409
Inscription : 25 févr. 2012, 23:02
Localisation : Dinard, 35
Contact :

Re: Tour de Bretagne en dériveur

Message par Adrian » 10 mars 2014, 11:46

Merci pour le lien Nautical Trek, j'avais oublié l'existence de ce site et l'article sur la virée en Corse à bord du 505 bricolo est bien fait.
Ils ont pu bivouaquer sur la plage sans tente, la Corse est plus chaleureuse que la Bretagne Nord... En tout cas ma conception de ce voyage est assez similaire à la leur, mais je pense que ce serait un peu moins sauvage en Bretagne que dans les calas Corses, donc moins craignos du point de vue de la sécurité.

Je vais essayer de retrouver les traces de la rando en 470.
RS600 GBR909
B14 GRB740

Avatar de l’utilisateur
Misurarca
Loup de mer mystérieux
Messages : 957
Inscription : 03 mars 2012, 16:47
Localisation : Alsace/67/France
Contact :

Re: Tour de Bretagne en dériveur

Message par Misurarca » 15 mars 2014, 17:38

Bjr,

dormir sur la plage (camping sauvage) n'est pas souvent autorisé, et l'autre problème est la sécurité.
En bivouacant sur la plage nous nous sommes faits voler il y a quelques années par un gars particulièrement silencieux vers 2 heures du matin. Nous avons récupéré nos sacs en courant dans la nuit à sa recherche...

Il faut éviter les lieux touristiques ou près des villes, ou être nombreux.
http://figaro-5-figaro-6-herbulot.eklablog.com" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar de l’utilisateur
Misurarca
Loup de mer mystérieux
Messages : 957
Inscription : 03 mars 2012, 16:47
Localisation : Alsace/67/France
Contact :

Re: Tour de Bretagne en dériveur

Message par Misurarca » 15 mars 2014, 17:39

A part ça, ce genre d'initiative promet une sympathique aventure si bien préparée !
:lii
http://figaro-5-figaro-6-herbulot.eklablog.com" onclick="window.open(this.href);return false;

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/