M’enregistrer

petite frayeur mécanique !

Thème de prédilection : la mer... mais pas que...
Albatros en esquif
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1312
Inscription: Jeu 24 Mar 2011, 12:45
Ville et département: Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

petite frayeur mécanique !

Messagepar Fanch-c » Dim 23 Avr 2017, 09:06

Bon je vais vous parler d'un truc pas très agréable mais souvent nécessaire.... Un souci sur un moteur hors bord !


Hé oui, je suis parfois utilisateur de ce genre de truc qui plait aux novices et décourage les puristes.

Hier on ressort les bateau d'hivernage et cette année ma "risée diesel" (essence 2 temps) préférée m'a fait un vilain gag inhabituel : serrage à l'hivernage !!!


Habituellement le moteur part à la poubelle car les frais de remise en état sont supérieurs à l'achat d'un d'occasion.... Mais de récentes expériences m'ont démontré que parfois il faut "insister un peu".... et ça a marché.


Donc si après une période sans usage votre moteur vous fait le coup du "je veut pas je suis rouillé" pensez à tenter son déblocage en mode "gentil" mais ferme. Donc dépose des carters et pour mon cas du lanceur (TOHATSU 3.5) pour pouvoir mettre une douille et un bras de levier sur le volant moteur et commencer par un "béchouillage" + WD40 dans le trou de bougie..... et ça a marché! 5 minutes après le moteur tournais normalement, allez donc comprendre ce qui s'est passé ?!


Notez qu'un "béchouillage" est une opération indéfinissable de mécanicien basée sur de savants aller retour mêlant le ressentit que l'on a dans son bras de levier ou dans sa main et ...une bonne dose de chance !

Quand je pense au stock de moteurs qui on subi un final plus funeste alors qu'ils auraient pu continuer de nous aider...:mrgreen: :roll:
........................................................ tout baigne !
Partager sur : Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+ Haut

Caphornier intergalactique
Avatar de l’utilisateur
Messages: 11638
Inscription: Sam 26 Juin 2010, 17:32
Ville et département: réalmont 81

Re: petite frayeur mécanique !

Messagepar olivier81 » Dim 23 Avr 2017, 09:28

:mrgreen: :mrgreen:
Fichiers joints
17522543_1402696226463799_7462780955051817264_n.jpg
17522543_1402696226463799_7462780955051817264_n.jpg (32.06 Kio) Vu 847 fois
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!! Liste de mes bateaux :
  • Laser «black» (1978)
  • 5O5 «yaka faukon» (1978) - chantier : parker
  • Yole OK (1974) - chantier : barat
  • 5O5 «ya-za» (1974) - chantier : barat
  • Caravelle «la perle noire» (1966) - chantier : Stephan
  • Laser «white»
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Capitaine
Avatar de l’utilisateur
Messages: 421
Inscription: Jeu 4 Juil 2013, 13:53
Ville et département: Paris

Re: petite frayeur mécanique !

Messagepar CouleApic » Lun 24 Avr 2017, 10:54

Fanch-c a écrit:Bon je vais vous parler d'un truc pas très agréable mais souvent nécessaire.... Un souci sur un moteur hors bord !


Hé oui, je suis parfois utilisateur de ce genre de truc qui plait aux novices et décourage les puristes.

Hier on ressort les bateau d'hivernage et cette année ma "risée diesel" (essence 2 temps) préférée m'a fait un vilain gag inhabituel : serrage à l'hivernage !!!


Habituellement le moteur part à la poubelle car les frais de remise en état sont supérieurs à l'achat d'un d'occasion.... Mais de récentes expériences m'ont démontré que parfois il faut "insister un peu".... et ça a marché.


Donc si après une période sans usage votre moteur vous fait le coup du "je veut pas je suis rouillé" pensez à tenter son déblocage en mode "gentil" mais ferme. Donc dépose des carters et pour mon cas du lanceur (TOHATSU 3.5) pour pouvoir mettre une douille et un bras de levier sur le volant moteur et commencer par un "béchouillage" + WD40 dans le trou de bougie..... et ça a marché! 5 minutes après le moteur tournais normalement, allez donc comprendre ce qui s'est passé ?!


Notez qu'un "béchouillage" est une opération indéfinissable de mécanicien basée sur de savants aller retour mêlant le ressentit que l'on a dans son bras de levier ou dans sa main et ...une bonne dose de chance !

Quand je pense au stock de moteurs qui on subi un final plus funeste alors qu'ils auraient pu continuer de nous aider...:mrgreen: :roll:

Essence 2temps, voila qui me cause.
Ouaip, j'ai fait 5 ans de karting loisir meme si l'appelation "LOISIR" est une vue de l'esprit, avec de bon vieux moteurs 2temps essences, tournant a haut régime entre 15 et 18000 tours mn, certains n'avaient pas tournés depuis plus de 5 ans.
Mais avant de les lancer petites vérifications.
1 On deculasse, et on gratte la tête de piston de sa calamine.
2 point essentiel, s'assurer que le ou les segments sont bien libres dans leur gorge. Si ce n'est pas le cas, prendre unelame de scie cassée, et a l'aide d'essence dégripper le tout.
3 Enfin s'assurer d'un jeu latéral minimum au niveau d'un vilebrequin.
4 Remonter le tout,.
5 Changer la bougie et les joins de carbu, clapets de boite a air.
6 Revisser la culasse, 1/4 de tour avant que ça pète et l'affaire est dans le sac.

Albatros en esquif
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1312
Inscription: Jeu 24 Mar 2011, 12:45
Ville et département: Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

Re: petite frayeur mécanique !

Messagepar Fanch-c » Lun 24 Avr 2017, 11:18

[quote="CouleApic...
6 Revisser la culasse, 1/4 de tour avant que ça pète et l'affaire est dans le sac.
[/quote]



S'est ce que l'on appelle "serrer un peu moins fort que l'on est bête" ! :mrgreen: Ca demande pas mal d'expérience (foirages) et une grosse méfiance si le pas de vis est dans de l'aluminium...... et une très très grosse méfiance si la vis est dans de l'aluminium avec un pas americain (grossse bouse !)
........................................................ tout baigne !

Capitaine
Avatar de l’utilisateur
Messages: 421
Inscription: Jeu 4 Juil 2013, 13:53
Ville et département: Paris

Re: petite frayeur mécanique !

Messagepar CouleApic » Lun 24 Avr 2017, 11:33

Fanch-c a écrit:S'est ce que l'on appelle "serrer un peu moins fort que l'on est bête" ! :mrgreen: Ca demande pas mal d'expérience (foirages) et une grosse méfiance si le pas de vis est dans de l'aluminium...... et une très très grosse méfiance si la vis est dans de l'aluminium avec un pas americain (grossse bouse !)

En fait cette méthode me servait pour les vis grippées ou limées par un frottement du chassis sur le tarmac.
A l'époque je devissais "aussi fort que j'étais con", crois moi j'en ai eu quelques unes.... :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Retourner vers Café du port



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité