pour ne pas perdre son équilibre quand on est au trapèze..

"Maman les petits bateaux..."
Comment ça marche et qu'est-ce qu'il me faut ?
Avatar de l’utilisateur
Fanch-c
Albatros en esquif
Messages : 1401
Inscription : 24 mars 2011, 13:45
Localisation : Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

pour ne pas perdre son équilibre quand on est au trapèze..

Message par Fanch-c » 01 juil. 2017, 18:00

Je m'amusais à voir différentes vidéos de dériveurs légers avec l'équipier au rappel et j'ai vu qu'une erreur de barre ou un équipier pas assez rapide met ce dernier à l'eau et en général y reste.... ce qui se fini bien souvent par un bateau dessalé.

Je me demandais si il n'y avait pas une astuce pour éviter de perdre bêtement son équipier quand ce dernier racle l'eau... donc un système pour que ses pieds restent à leur place (strap!!?) ou qu'il puisse se tenir à quelque chose (poignée) qui ferai que son corps reste sur le coté du bateau et donc ne se retrouve pas à l'eau et vois passer le tableau arrière..... ce qui ne présage de rien de bon vous en conviendrez.

Le souci serai alors de pouvoir résister à l'effet de frein que son corps oppose à la marche du bateau.... :sdfds


Des strap pour les pieds me semblent dangereux mais une poignée reliée à l'étrave devrai être possible... non ?
Dernière modification par Fanch-c le 01 juil. 2017, 23:25, modifié 1 fois.


........................................................ tout baigne !

Marchp04
Barreur aguerri
Messages : 162
Inscription : 19 juil. 2016, 13:34
Localisation : limoges

Re: pour ne pas perdre son équipier quand il est au trapèze.

Message par Marchp04 » 01 juil. 2017, 19:44

Ben si l'equipier traine dans l'eau, c'est qui faut... changer d'equipier :lkj
Pascal, terrien de retour à la flotte

Avatar de l’utilisateur
francois1907
Albatros en esquif
Messages : 1586
Inscription : 11 août 2010, 13:22
Localisation : vannes morbihan

Re: pour ne pas perdre son équipier quand il est au trapèze.

Message par francois1907 » 01 juil. 2017, 20:00

honnêtement cela a pu arriver plusieurs fois que je sois equipier ou barreur
il suffit au barreur de choquer en grand la gv et d'aller de l'autre coté pour équilibrer
en general quand on est au trap le cable nous ramène proche du bateau et si il n’était pas attaché il dois avoir encore l’écoute de foc dans les mains !
sinon vaut mieux le laisser dans le laisser dans l'eau il est mauvais !

Marchp04
Barreur aguerri
Messages : 162
Inscription : 19 juil. 2016, 13:34
Localisation : limoges

Re: pour ne pas perdre son équipier quand il est au trapèze.

Message par Marchp04 » 01 juil. 2017, 20:06

Ben c'est ce que je voulais dire. Normalement l'equipier au trapeze a une écoute dans la main. Et il faut aussi penser a régler la longueur du cable en fonction de l'état de la mer : raccourcir si besoin.
Pascal, terrien de retour à la flotte

Avatar de l’utilisateur
francois1907
Albatros en esquif
Messages : 1586
Inscription : 11 août 2010, 13:22
Localisation : vannes morbihan

Re: pour ne pas perdre son équipier quand il est au trapèze.

Message par francois1907 » 01 juil. 2017, 20:27

cela peut vite arrivé un coup de mou dans le vent et hop le cul dans l'eau
en général on fait super man et on remonte sur le bateau ^^

Avatar de l’utilisateur
olivier81
Caphornier intergalactique
Messages : 12013
Inscription : 26 juin 2010, 19:32
Localisation : réalmont 81
Contact :

Re: pour ne pas perdre son équipier quand il est au trapèze.

Message par olivier81 » 01 juil. 2017, 20:29

si tu à un équipier qui préfère barboter au bout du câble;
1-il à gardé aux pieds ses petits mocassins du dimanche
2-il n'y à pas d'anti dérapant où matière similaire sur tes listons,où à refaire
3-le gars tiens pas sur ses guibolles
4-tu t'est trompé avec l’appât pour la pêche au grand requin blanc
c'est pas coucoudou qui dit bien que c'est toujours la faute de l'équipier :lol: :lol:
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!!

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 5020
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: pour ne pas perdre son équipier quand il est au trapèze.

Message par gaston » 01 juil. 2017, 20:51

Tu peux aussi essayer de faire un redressement style "Water strat" (départ dans l'eau) en planche... S'il y du vent, le cul dans l'eau, tu bordes ta voile pour qu'elle appui sur le vent et c'est elle qui te souléve pour partir au planning... je faisais ça avec mon Blaze une fois assis dans l'eau jusqu'au oreille... ça fonctionne pas mal... mais pas toujours :roll: ...

Le mauvais réflexe du barreur, quand l'équipier commence à partir à la flotte, c'est de choquer la gv, de lofer à la barre.... et de rester assis sur le caisson en priant.... :lol:

Or, pour espérer récupérer l'affaire, le barreur doit faire exactement l'inverse... border la gv à fond, abattre à la barre ou au moins la garder dans l'axe... et se précipiter sur l'autre caissons si c'est possible... s'il y a du vent, le bateau garde de la puissance dans la voile et l'équipier est ramené dans le bateau pendu au bout de son câble..... plus ou moins dans le bon sens :lol: ... l'équipier à la baille doit lui aussi essayer de garder l'écoute à la main, surtout si c'est l'écoute de spi... et s'il peut, il borde aussi pour que le spi reste gonflé... le retour dans le bateau est d'autant plus rapide... "Water strat" sur dériveur quoi....

voir ici à 4minutes50... les deux le cul dans l'eau... le barreur ne peut pas passer sur l'autre caisson (ce qui serait un plus) ... mais au lieu de choquer, il borde la gv... et le bateau se redresse en ramenant tout le monde dans le bateau... et zou, ça repart au planning...


pour rire un peu...


à la fin (5minutes 50) , le barreur passe enfin sur l'autre caisson... et l'équipier pendu au câble est aussitôt ramené dans le bateau... bon c'est en vrac... mais si c'est fait dés le début et proprement, tu peux repartir ensuite au prés sans trainer si le barreur pense à revenir sur le caisson du bon côté une fois l'équipier ramené... sinon, c'est nouveau dessalage sur l'autre bord...

NB: sur fortyniner avec barreur et équipier au trap, la barreur à des food trap ou enfiler les pieds, et l'équipier passe une jambe entre celle du barreur... pour être plus en arriére et bien calé en faisant corps avec le barreur.... navigation trés rapprochée quoi... :lol:
Dernière modification par gaston le 01 juil. 2017, 21:14, modifié 2 fois.
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

Avatar de l’utilisateur
francois1907
Albatros en esquif
Messages : 1586
Inscription : 11 août 2010, 13:22
Localisation : vannes morbihan

Re: pour ne pas perdre son équipier quand il est au trapèze.

Message par francois1907 » 01 juil. 2017, 20:56

-5 viens naviguer dans golfe et tu comprendra ce qu 'est un coup de mou !

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 5020
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: pour ne pas perdre son équipier quand il est au trapèze.

Message par gaston » 01 juil. 2017, 21:12

François, des coups de mou j'en ai à la pelle sur mon lac... ;) Dans ce cas là, comme tu dis, ouvrir la gv à fond, et le barreur passe sur l'autre caisson... poids de la bôme et du barreur fond revenir l'équipier...

La technique de border au lieu de choquer, c'est seulement en cas de passage à l'eau de l'équipier (et parfois du barreur aussi) dans du bon vent, plutôt assez fort, mais irrégulier... petite baisse ... et plouf.... mais aussitôt rentrée de vent et hop, ça redonne du jus dans les voiles... tu bordes et ça repart... (pas toujours)

Bien entendu, s'il y'a pu d'vent, le "Water strat" ça marchera beaucoup moins bien... :lol:

Pour les coups de mou dans le golfe, on verra ça cet été.... on a rencard et ça devrait être cool si on arrive à sortir avec trois bateaux... ça ma taaaaarde c't'affaire... mare de naviguer en solo... ;)
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

Avatar de l’utilisateur
Fanch-c
Albatros en esquif
Messages : 1401
Inscription : 24 mars 2011, 13:45
Localisation : Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

Re: pour ne pas perdre son équipier quand il est au trapèze.

Message par Fanch-c » 01 juil. 2017, 23:08

Si le vent est stable la question se pose moins souvent.... mais dans le golfe il y a quelques cas de figure intéressant... on est actuellement en cours d'étude !

Pour le moment on pourrai dire que :
- vent de nord (nord est ou nord ouest) se méfier comme de la peste de la zone des 300m proche de la rive qui va de Arradon à Vannes pour deux raisons, la première est celle des "rouleaux" de vent qui passent par dessus les arbres la seconde est du à une opposition possible entre ce vent qui vient du nord et la thermique qui vient de la mer. Vers 14h jusqu'à 20h on a un festival d'adonantes-refusantes.
- vent de sud on n'a plus d'opposition entre les vents de nord et sud mais un cumul !!!... et dès fois ça monte fort en début d'après midi.
- zone de "fond de golfe" (sud est, saint Armel) très fortement soumise au vent de mer... S'est pas pour rien que les héoliennes sont derrière.
- dans les "passes" notamment entre Berder et Jument attention à la sortie, le vent "va" vers le goulet mais "s'écarte" en sortie de goulet. Le grand classique est un vent de sud à marrée montante qui te fait faire un pas de danse inattendu quand tu sort de la passe.


Pour en revenir au sujet je testerai bien un jour un "water Start" en dériveur !
........................................................ tout baigne !

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/