[420] Un chantier dans les Pyrénées

Remises en états ou optimisations complètes
Avatar de l’utilisateur
Fanch-c
Albatros en esquif
Messages : 1561
Inscription : 24 mars 2011, 13:45
Localisation : Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

Re: [420] Un chantier dans les Pyrénées

Message par Fanch-c » 12 sept. 2017, 08:36

Avec des météos "fortes" et un plan d'eau délicat (vent qui ne porte pas dans le bon sens) un accompagnement par un bateau de sécurité à moteur est nécessaire...
Tu as donc intérêt à faire partie d'un club de voile pour mutualiser plus facilement les moyens mais de nos jours les clubs préfèrent éviter que leurs membres viennent avec leur propre bateau :roll:


........................................................ tout baigne !

Avatar de l’utilisateur
edez66
Barreur aguerri
Messages : 139
Inscription : 27 juil. 2017, 14:43
Localisation : 66

Re: [420] Un chantier dans les Pyrénées

Message par edez66 » 12 sept. 2017, 09:21

Nous partons la semaine prochaine pour une semaine de voile.
Ayant prévu de longer la cote jusqu'en Espagne, ç a m’étonnerais qu'un club de voile nous suive et nous prête un bateau :roll:

Vu la météo, on va surement dévier notre projet les 3 premiers jour , SALAGOU? ou autre? histoire d'arriver blinder pour longer la cote de jeudi à dimanche.

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 5218
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: [420] Un chantier dans les Pyrénées

Message par gaston » 12 sept. 2017, 12:10

Le Salagou c'est bien... Notre Phil du forum est membre du club il pourra vous tuyauter...

4 Jours en mer en longeant la côte jusqu'en Espagne... en 420 ???
Vous faites ça Bateau chargé avec le ravitaillement, les duvets pour dormir sur la plage, etc, etc, etc... ???... sans bateau suiveur motorisé pour sécuriser ...???

Dans une période début automne ou le vent commence à bien remonter, où les risques de grosses dépressions sont plus que plausibles... et avec un équipage peu aguéri (j'ai relu ta présentation), c'est assez aventureux comme projet selon moi... :sdfds

Les grimpeurs en grandes voies montagneuses sont en général assez préparés mentalement, physiquement et techniquement pour passer du temps en situation précaires pendu au bivouac... je n'en doute pas ... j'en fait partie (moins depuis l'approche de la 60éne)... mais la montagne est un élément solide... l'élément liquide réserve parfois quelques surprises... et reste un élément liquide, mouvant, puissant qui ne laisse que peu de prises auxquelles s'accrocher quand Dame nature décide de passer aux grandes manœuvres... pour pratiquer les deux éléments, je ne me suis jamais senti aussi démuni et aussi impuissant que pris dans une tempête (non prévue par la météo) sur ma coque de noix avec seulement ce petit bateau secoué dans tout les sens auquel se raccrocher dans des creux de 3mêtres et du vent tournoyant venu réduire le foc en dentelle et déchirer la gv par le milieu...

Perso je ne m'éloigne des côtes avec mon cinquo que si c'est en compagnie d'un ou deux autres dériveurs... si possible avec un bateau sécu à moteur pour faire de jolies photos... et au cas où... ;)

Pour ce genre de projet en solo (même si c'est en équipage) une caravelle c'est mieux (voir le sujet de Phil qui a fait ça il y a deux ans du côté de Marseille)... moi je fais ça avec mon foxtrot (cabinier dériveur lesté de 5m10) et avec un moteur de 4 chevaux accroché au tableau arrière pour la sécu ...

Loin de vouloir vous décourager, je dis ça comme ça... peut être trop prudent... mais bon... un 420 assez ancien, c'est ... ancien... et pas bien gros non plus... :)

voili voilà... désolé de jouer les vieux précautionneux rabat joie... à vous de voir... ;)

Le Salagou... c'est vraiment bien... ça peut souffler trés fort... mais la côte n'est pas trop loin :lol:
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

Avatar de l’utilisateur
edez66
Barreur aguerri
Messages : 139
Inscription : 27 juil. 2017, 14:43
Localisation : 66

Re: [420] Un chantier dans les Pyrénées

Message par edez66 » 12 sept. 2017, 12:26

Salut,
Réponse très intéressante qui résume assez bien notre difficulté de projet..
Il est primordial pour nous de être au plus sécurisé bien sur.
Nous partons sur 2-3h de voile max par jour si prévision ok bien sûr.
Nous resterons en bordure des 300 m pour pouvoir éventuellement rentrer au plus vite et pas de transit entre 2 criques si plus de force 3 prévu.
Il reste la houle de dépression sud que je ne sais pas trop appréhender...
Pour dormir, 1 duvet et une tenue de soir nuit chacun.
Le reste de la journée est réservée à la pêche.
Canne +harpon.
Et quelques resto si possible.

La météo à la air de se calmer pour semaine prochaine on verra

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 5218
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: [420] Un chantier dans les Pyrénées

Message par gaston » 12 sept. 2017, 12:48

2-3 heures avec retour à terre et restau... c'est une autre musique... profitez bien...

La jonction Cap Cerbéres - Port bou, c'est magnifique... :lol ... mais ça peut secouer aussi...

un petit avant goût du coin, vu depuis un canoë envoyé en repérage ;)
https://www.expemag.com/forum/view/588e ... 6bb721684b" onclick="window.open(this.href);return false;

si c'est avec voiture suiveuse, alors palmes masques combi obligatoire... la rando marine c'est tip top dans ce coin...
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

Avatar de l’utilisateur
edez66
Barreur aguerri
Messages : 139
Inscription : 27 juil. 2017, 14:43
Localisation : 66

Re: [420] Un chantier dans les Pyrénées

Message par edez66 » 12 sept. 2017, 12:55

Oui, nous connaissons bien le département que j ai écumé à terre depuis 30ans et habité aussi en montagne, en pleine et le long de la côte...
Oui l idee est vraiment de longer.
Si meteo imprévisible on quitte pas la plage, on file en stop au resto..
Si c est faisable, on se fait la sortie jusqu a la plage suivante la plus proche.

De ce que j ai appris pour le moment, pas sortie au delà de 20noeud avec rafale 30 et encore si on le sent.
Pas sortir si coup de vent prévu, même petit parce qu'il peu envoyer 3x la prévision.
Pas sortir si houle de plus de 1m pour pouvoir accoster.

Nous embarquons les palmes/masque /tuba .....pour manger(hors zone protégé bien sur)

londe
Capitaine souriant et heureux de vivre
Messages : 657
Inscription : 18 juin 2012, 22:46
Localisation : Lavaur Tarn

Re: [420] Un chantier dans les Pyrénées

Message par londe » 12 sept. 2017, 20:28

C'est le passage des caps qui m'inquiéterait. Je n'ai pas d'expérience mais j'ai lu ce qu'écrit Capucine Trochet qui essaie de passer le Cabo de Gata près d'Almeria sur son petit voilier Tara Tari :
"A l'approche du cap, le vent se renforce et la mer se soulève. Tout cela très fort et à chaque fois, nous avons eu le vent de face et les vagues contre nous. Depuis La Ciotat, j'ai fait face à des coups de vent très rudes et violents, mais là c'est la lutte depuis le Cap de Palos. Et ce fichu cap de Gata, j'ai essayé de le passer, mais je n'ai pas réussi. Toutes ces tentatives sont éprouvantes. Physiquement mais aussi moralement. Moralement, car j'imagine toujours que les fichiers météo disent vrai et je me réjouis parfois de voir un vent annoncé favorable.. la réalité sur le terrain, différente, ne surprend plus mais déçoit. un peu à chaque fois. Sans moteur, quand il n'y a pas de vent, nous stagnons, et quand le vent souffle c'est systématiquement très fort et nous progressons sous foc seul, au près ou au portant et parfois sous foc arrisé. Les vagues, le noeud de courant au niveau du cap nous poussent vers le Nord Est. Rentrer au port, une fois, deux fois... six fois, c'est dur. Et puis physiquement, je ne dors pas beaucoup voire pas du tout, je mets toute mon énergie à vider à coups de seaux, toute l'eau qui entre, et mes jambes me font mal. C'est dur pour moi, toute seule."
"Leaving with the wind blowing Through my sails."

Avatar de l’utilisateur
edez66
Barreur aguerri
Messages : 139
Inscription : 27 juil. 2017, 14:43
Localisation : 66

Re: [420] Un chantier dans les Pyrénées

Message par edez66 » 12 sept. 2017, 20:53

Enorme cette capunine! :o

Respect, je vais de ce pas lire ces aventure!

Effectivement les caps nous font tres peur , c'es déja ça, ça veut dire qu'on aura le courage de faire demi tour ou de ne pas y aller.

J'ai une vielle grand voile , pensez vous qu'il serai interressant de couper pour faire une mini voile?

Connaissez vous un site de prévision des houle?

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 5218
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: [420] Un chantier dans les Pyrénées

Message par gaston » 12 sept. 2017, 21:27

ben ç'est pas la même musique... entre 3heures de nav à partir de la plage et le tour du monde sur un voilier de péche caraïbien en fibre de jute... et elle navigue pas à 300mêtre de la côte.....
Une fille extraordinaire, ancienne compétitrice, atteinte par une maladie rare handicapante et qui fait le tour du monde sur son "Tara tari"... en naviguant avec 30noeuds de vent et des creux de 4métres... Chapeaux jeune madame :lol ...

voir le site ici: http://whereistaratari.blogspot.fr/" onclick="window.open(this.href);return false;

Cabo de Gata c'est la derniére pointe sud Ouest du côté d'Alméria, qui ouvre la porte pour entrée dans le couloir qui conduit à Gibraltar... bref, là, y'a du vent comme il faut et bien de la houle... un début de goulet dans lequel toute la méditéranée s'engoufre... avec le vent qui va avec... Cap Cerbéres à côté, c'est un lac un peu agité...
390.jpg
390.jpg (143.18 Kio) Consulté 1364 fois
site météo marine interessant : Windity ou Windy.com: pour le vent, la couverture nuageuse, les précipitations, la houle, etc....
voir ici : https://www.windy.com/?41.533,3.735,6,m:ePRaggt" onclick="window.open(this.href);return false;

tu places le curseur sur l'endroit recherché... tu peux grossir ou élargir (trés sensible au curseur)... et dans la bande verticale à droite tu sélectionnes (vent, vague, nuage, pluie, température, etc...)
Pour chaque théme, à côté du point d’insertion tu peut cliquer sur "prévision pour cet endroit"... et tu as tout... ;)

Pour la voile de 420 à retailler pour faire une voile tempête, c'est pas évident à confectionner... découper c'est une chose... mais il faut aussi déplacer les lattes et donc coudre des goussets au bon endroit... et le creux de voile ne sera pas forcement bien placé... Le mieux, c'est trouver une voile d'occase d'un autre bateau, plus petite, mais taillée correctement... sur mon foxtrot j'ai une voile tempéte de 5m² pour remplacer une gv de 8m² ...

Pour la passage des caps... en général tu longes la côte du côté abrité... ou pas (selon le vent tu y es déjà et ça va cogner ensuite ... ou bien tu va y arriver aprés le passage du cap et ça sera plus calme ensuite :lol: ) Dans tout les cas, tu repéres vite le changement de surface de l'eau qui te dit là ou le vent va commencer à rentrer plus fort ou au contraire à se clamer... et si tu veins du calme abrité, tu te prépares à prendre une claque... :mrgreen: c'est là qu'on dessale si on est pas vigilant... :gb
Dernière modification par gaston le 12 sept. 2017, 21:57, modifié 1 fois.
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

Avatar de l’utilisateur
edez66
Barreur aguerri
Messages : 139
Inscription : 27 juil. 2017, 14:43
Localisation : 66

Re: [420] Un chantier dans les Pyrénées

Message par edez66 » 12 sept. 2017, 21:53

Super ce site, merci beaucoup.
Venant du nord, on risque de descendre avec la tramontane et passer les caps çà devrait se calmer.

Aller je vais me entraîner à lire ce site...

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/