Fausse quille 420

Olafleo33
Goëland curieux
Messages : 2
Inscription : 26 oct. 2020, 17:25
Localisation : Gironde

Re: Fausse quille 420

Message par Olafleo33 » 23 févr. 2021, 19:05

Bonjour à toutes et tous,
J'ai la même chose à faire mais ne suis ni outillé et encore mois compétent...
Il ne me reste plus qu'une chose à faire.... ouvrir mon portefeuille sans que ça pique trop..

Qui peut me dire ou je peux trouver une fausse quille ( partie en arrière du puits de dérive) pour moins de ....10 000 € (humour)
Pièces jointes
IMG-6940 (Copier).JPG
IMG-6940 (Copier).JPG (122.39 Kio) Consulté 162 fois
IMG-6939 (Copier).JPG
IMG-6939 (Copier).JPG (140.29 Kio) Consulté 162 fois



Avatar de l’utilisateur
olivier81
Amiral Barat
Messages : 12487
Inscription : 26 juin 2010, 19:32
Localisation : réalmont 81
Contact :

Re: Fausse quille 420

Message par olivier81 » 23 févr. 2021, 20:54

Salut, je viens de répondre à ton autre post ;) ;)
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!!

Vincent74
Poids matossable
Messages : 6
Inscription : 03 mars 2021, 19:44
Localisation : Haute Savoie, Yvoire
Contact :

Re: Fausse quille 420

Message par Vincent74 » 05 mars 2021, 20:51

Salut a tous!
Enfin je me lance et je fais un post sur forum voile. Avant de me présenter je tiens à vous remercier pour vos conseils et le contenu du forum qui est vraiment de très bonne qualité !

Je suis de Haute Savoie, mon deriveur passe ses journées à terre à Yvoire avec une vue imprenable sur le lac Léman :xc
C est un lanaverre 420 de 1959 qui a vécu de nombreuses restaurations et plusieurs propriétaires qui ont plus ont moins fait les bons choix quand c était nécessaire. Malheureusement il ont aussi fait les mauvais choix ... et je n'ai plus la plaque frappé avec son numéro ni la voiles d'origine :( cependant j'ai la baume et le mat en bois. Enfin le mat en bois est cassé :cry: :cry: si jamais vous avez je suis preneur ... Ou une solution pour le réparer (sectionner en 2).

Je suis en train de changer les fausses quille car elle boit est complètement usé (pas d'origine). J'en ai profité pour faire un plan avec le peu de bois qu'il reste dessus. Je vais le mettre au propre et je le posterais dans les prochains jours.
Je vous laisse découvrir les photos.

Plusieurs questions tant que j'y suis :
_ Je vais devoir reboucher les trous des vis sous la coque. Est ce que mastic (sikaflex 292i) + peinture antifouling, ça pourrait suffir?
_ je vais coller les nouvelles fausses quilles au Sikaflex 292i et mettre quelques vis par dessous la coque. Est ce que je peux laisser le bois apparant ? Ou faut il le recouvrir de resine ? J utilise un chevron en bois exotique classe 4 pour la fausse quille. Je ferait un collage et un joint.

Merci pour vos conseils.

Impossible de poster des photos taille trop élevée : moins de 1Mo pourtant

Avatar de l’utilisateur
olivier81
Amiral Barat
Messages : 12487
Inscription : 26 juin 2010, 19:32
Localisation : réalmont 81
Contact :

Re: Fausse quille 420

Message par olivier81 » 05 mars 2021, 21:16

Vincent74 a écrit :
05 mars 2021, 20:51
Salut a tous!
Enfin je me lance et je fais un post sur forum voile. Avant de me présenter je tiens à vous remercier pour vos conseils et le contenu du forum qui est vraiment de très bonne qualité !

Je suis de Haute Savoie, mon deriveur passe ses journées à terre à Yvoire avec une vue imprenable sur le lac Léman :xc
C est un lanaverre 420 de 1959 qui a vécu de nombreuses restaurations et plusieurs propriétaires qui ont plus ont moins fait les bons choix quand c était nécessaire. Malheureusement il ont aussi fait les mauvais choix ... et je n'ai plus la plaque frappé avec son numéro ni la voiles d'origine :( cependant j'ai la baume et le mat en bois. Enfin le mat en bois est cassé :cry: :cry: si jamais vous avez je suis preneur ... Ou une solution pour le réparer (sectionner en 2).

Je suis en train de changer les fausses quille car elle boit est complètement usé (pas d'origine). J'en ai profité pour faire un plan avec le peu de bois qu'il reste dessus. Je vais le mettre au propre et je le posterais dans les prochains jours.
Je vous laisse découvrir les photos.

Plusieurs questions tant que j'y suis :
_ Je vais devoir reboucher les trous des vis sous la coque. Est ce que mastic (sikaflex 292i) + peinture antifouling, ça pourrait suffir?
_ je vais coller les nouvelles fausses quilles au Sikaflex 292i et mettre quelques vis par dessous la coque. Est ce que je peux laisser le bois apparant ? Ou faut il le recouvrir de resine ? J utilise un chevron en bois exotique classe 4 pour la fausse quille. Je ferait un collage et un joint.

Merci pour vos conseils.

Impossible de poster des photos taille trop élevée : moins de 1Mo pourtant
salut Vincent 74; ça serais pas mal déjà de faire ta présentation dans l'équipage; mais aussi de créer ton propre sujet pour ta rénovation sinon ça va être le bordel, merci de ta compréhension ;) ;)
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!!

LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3258
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: Fausse quille 420

Message par LASEROLOGUE » 11 mars 2021, 13:54

Peinture antifouling: une ineptie sur un dériveur léger qui est tiré de l'eau après chaque sortie (pas de végétation marine) il faut recoller la nouvelle fausse quille soit à l'epxy chargé, soit au sikaflex technique, mettre des vis inox par dessous et cacher les tpetes avec du gelcoat (c'est le montage originel mais mieux vaut une quille en bon bois massif (genre IROKO ) qui le quille en lamellé qui prand l'eau et la pourriture par les tranches du CP.

Pour le mât en bois ceux qu'on peut trouver sont souvent décollés (la colle résorcine urée formol de l'époque vieillit mal) tu peux le remplacer par un mât en alu (il en traîne dans tous les clubs qui ont eu des 420 çà vaut dans les 80€)pour l'usage au quotidien...restaurer le mât en bois est possible : le séparer en deux et aller voir un ébéniste qui fera une pièce en double biseau remplaçant la partie cassée et qui recollera le mât avec une colle moderne genre époxy , ce n'est cepen,dant pas tout simple car le mât est creux pour laisser passer les drisses...et de toute façon ce ne sera que pour l'usage de beau temps et rassemblements de bateaux anciens genre semaine du golfe

1959 c'est la 1° année de production ,avec des N°s de série à 2 chiffres comme le Penn Koad N° 62 donc une "restauration historique du mât peut se justifier si on a les moyens...quand je pense que dans les années 60 les 420 istes s'arrangeaient pour casser leur mât en bois (chavirage planté, passage sous un pont, pour se faire payer un mât en alu par leur assureur...

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/