M’enregistrer

Mais quel est ce dériveur ?

Parce qu'un équipage a besoin de se connaître pour faire marcher correctement un bateau ! On se présente.
Moussaillon préposé aux sandwichs
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19
Inscription: Sam 14 Avr 2018, 14:59
Ville et département: Nice 06

Mais quel est ce dériveur ?

Messagepar Pierre 66 » Sam 14 Avr 2018, 16:16

Bonjour, je suis un nouveau membre, je m'appelle Pierre,j'ai 52 ans et habite à Nice. j'ai une expérience de la voile limité à quelques sorties sur moyen et gros croiseurs. J' ai passé le niveau 1 au Glénans et ai comme Projet de continuer à me former pour pouvoir un jour prendre en main un croiseur seul. Pour bosser les manœuvres je me suis procuré un dériveur de construction amateur qui n'a ni papier ni véritable histoire ( je ne connais pas sa provenance, juste que c'est un prototype !!). Je suis en train de lui refaire une petite beauté mais j'aimerais savoir quel modèle c'est ou de quelle inspiration .Il y a des plaques de polystyrène bien compactes sur les flancs pour la flottabilité. Je vous met les photos les plus explicites. Merci à tous.
J'ai vu qu'il y avait certains dictons sur ce forum alors en voici un
Qui pisse au vent se rince les dents
Fichiers joints
petit4.jpg
petit4.jpg (328.53 Kio) Vu 324 fois
petit3.jpg
petit3.jpg (353.17 Kio) Vu 324 fois
petit2.jpg
petit2.jpg (330.11 Kio) Vu 324 fois
petit.jpg
petit.jpg (315.63 Kio) Vu 324 fois
Partager sur : Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+ Haut

Caphornier intergalactique
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10983
Inscription: Sam 26 Juin 2010, 17:32
Ville et département: réalmont 81

Re: Mais quel est ce dériveur ?

Messagepar olivier81 » Sam 14 Avr 2018, 16:26

ah le voilà l'ami pierre,le bateau aurait été un prototype du CNRS,comme c'est pas un bateau connu j'envoie un MP à notre cher lasérologue qui en saura peut être un peut plus ;) ;)
maintenant comme dit sur FB,comme c'est pas un bateau d'une série courante,déjà tout le petit monde va te donner les bons conseils pour sa rénovation et le préserver ;) ;)
maintenant il serait impératif de déposer la dérive pour déjà voir son état;mais aussi de faire un gabarit sur carton ainsi que de la lame de safran;pour ça tu va en supermarché et tu récupère un carton intercalaire sur des palettes d'eau ;) ;)
dès qu'il y à plus déléments,faudra faire un sujet dans les chantiers :lii :lii

edit,MP envoyé à laséro ;) ;)
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!! Liste de mes bateaux :
  • Laser «black» (1978)
  • 5O5 «yaka faukon» (1978) - chantier : parker
  • Yole OK (1974) - chantier : barat
  • 5O5 «ya-za» (1974) - chantier : barat
  • Caravelle «la perle noire» (1966) - chantier : Stephan
  • Laser «white»
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Moussaillon préposé aux sandwichs
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19
Inscription: Sam 14 Avr 2018, 14:59
Ville et département: Nice 06

Re: Mais quel est ce dériveur ?

Messagepar Pierre 66 » Sam 14 Avr 2018, 16:37

Avant de me mettre les mains dans le boulot de rénovation, j'ai vu hier que s'il n'avait pas de papier il est considéré comme engin de plage . Pas plus de 300 m du bord ( en mer). Alors je vais voir comment l'immatriculer. Sinon je m'en débarrasserais en le laissant à quelqu’un qui navigue sur eau intérieur !!

Caphornier intergalactique
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10983
Inscription: Sam 26 Juin 2010, 17:32
Ville et département: réalmont 81

Re: Mais quel est ce dériveur ?

Messagepar olivier81 » Sam 14 Avr 2018, 16:40

les contrôles ne sont pas fréquents pour des dériveurs,sinon tu peux toujours le déclarer en construction amateur ;) ;)
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!! Liste de mes bateaux :
  • Laser «black» (1978)
  • 5O5 «yaka faukon» (1978) - chantier : parker
  • Yole OK (1974) - chantier : barat
  • 5O5 «ya-za» (1974) - chantier : barat
  • Caravelle «la perle noire» (1966) - chantier : Stephan
  • Laser «white»
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Moussaillon préposé aux sandwichs
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19
Inscription: Sam 14 Avr 2018, 14:59
Ville et département: Nice 06

Re: Mais quel est ce dériveur ?

Messagepar Pierre 66 » Sam 14 Avr 2018, 16:57

Oui tu as raison, le seul moyen c'est de le déclarer en construction amateur, mais ils demandent des photos de la construction , les plans d'où la nécessité de savoir du moins pour les plans son origine .

Légende du Forum
Messages: 2952
Inscription: Mar 4 Nov 2008, 20:29

Re: Mais quel est ce dériveur ?

Messagepar LASEROLOGUE » Sam 14 Avr 2018, 16:58

Parfaitement identifié: Un haddock sur plan Harlé qui avait espéré le fourguer aux glénans en remplacement du vaurien.
Harlé s'est fâché avec la maison Glénans (selon les uns à cause des droits d'auteur du Cours des Glénans, selon les autres à cause d'une histoire de fesses ayant mal fini avec une des secrétaires du ponton Glénans (y'a prescription et les documents sont déclassifiés).

Mât en alu non rétreint , symbole de voile un H avec une barre horizontale en queue de poisson.

Une grosse centaine a dû être fabriquée par un petit chantier de St Malo ou de La rochelle (Peut être claude de Possesse ???)

Finalement trois exemplaires ont été donnés par Philippe Harlé à la base nautique Glénans de Draveil mazières (j'ai eu en main le N° 25 et ma mêre qui faisait du rappel en se tenant à l'écoute de foc est passée à l'eau quand le filoir de foc en nylon a pété net.

Pas un foudre de guerre ce bateau...plus vif que le Zef mais moins que le 420 ....je pense qu'un gréement de Vaurien pourait convenir.
Le gouvernail d'origine était tout en alu (tâte et lame) c'était prévu robuste et sans entretien (pas de bois) pour l'usage école, un peu comme le 390 Lanaverre
Liste de mes bateaux :

Moussaillon préposé aux sandwichs
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19
Inscription: Sam 14 Avr 2018, 14:59
Ville et département: Nice 06

Re: Mais quel est ce dériveur ?

Messagepar Pierre 66 » Sam 14 Avr 2018, 17:04

Ouaw je suis impressionné, effectivement j'ai la dérive et le safran en alu. Donc ce n'est pas un proto, on m'a bien roulé das la farine :) par contre pas de numéro nul part. voici le safran
Fichiers joints
petit 5.jpg
petit 5.jpg (266.87 Kio) Vu 298 fois
Dernière édition par Pierre 66 le Sam 14 Avr 2018, 17:38, édité 1 fois au total.

Albatros en esquif
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1455
Inscription: Jeu 23 Oct 2008, 19:09

Re: Mais quel est ce dériveur ?

Messagepar Nicolas » Sam 14 Avr 2018, 17:04

Houlà, prudence avec cette barque. Une fois dessalé, ça va être compliqué de repartir. Ce me rappelle un peu les Vauriens bois. Tu peux le redresser, mais il est quand même plein d'eau...
Franchement, si tu veux progresser et pas perdre ton temps, prends un 420 ou un laser. Si tu adore bricoler et que c'est affectif, c'est autre chose.

Edit : Lasero a dégainé avant moi ! Trop fort.
Liste de mes bateaux :
  • 470 «Shimmer» (2013) - chantier : Mackay
  • 470 «Gold Rush» (2011) - chantier : Mackay
  • 470 «KIA ORA» (2010) - chantier : MACKAY
  • 470 «Alisea» (2008) - chantier : Mackay
  • 470 «Heulà» (1998) - chantier : Mackay
  • 470 «F 11214» (1977) - chantier : Yachting-France
  • 420 «Ondine» (1970) - chantier : Lanaverre
  • 470 «YELEN» (1967) - chantier : Morin
  • 470 «Murphy» (1966) - chantier : Morin
  • 470 «F 13» (1964) - chantier : Morin
  • 470 «French Kiss» (1964) - chantier : Morin
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Légende du Forum
Messages: 2952
Inscription: Mar 4 Nov 2008, 20:29

Re: Mais quel est ce dériveur ?

Messagepar LASEROLOGUE » Sam 14 Avr 2018, 17:07

il faudrait tailer des vrais volumes de flottabilité en polystyrène expansé et remettre les pièces de blocage (à défaut , découper des quarts de cylindre dans des grands fûts de produits chimiques en plastique bleu et les repopper.
Un idiot a découpé l'arrière (probablement pour mettre un moteur HB, mais c'est de la strat et çà peut se refaire (çà rigidifiera le bateau.
Je pense qu'on peut facilement adapter un gréement de Vaurien et un gouvernail de Zef...

*Come il a été homologué à l'époque je suggère de faire une plaque neuve d'après La plaque d'un autre hadock (année deconstruction 1964 à 1967) , de dire qu'il naviguait sur un étang privé et de tenter d'amadouer l'administrateur des af mar de St servan/St Malo (compétent pour les touts petits bateaux).

Avec un acte de vente savamment rédigé et en retrouvant l'homologation d'époque et le chantier c'est jouable...Les archives Harlé sont à La Rochelle dans la villa de famille, évenrtuelemen t Sylvie (la fille) est joignable à la FF VOILe
Liste de mes bateaux :

Capitaine
Avatar de l’utilisateur
Messages: 400
Inscription: Jeu 20 Déc 2012, 09:11
Ville et département: Strasbourg, Bas-Rhin

Re: Mais quel est ce dériveur ?

Messagepar Philippe Blanchard » Sam 14 Avr 2018, 17:08

Eh ben voilà, ça n'a pas traîné !!
D'ailleurs, je vois en consultant la Toile que Laserologue s'est déjà exprimé sur le sujet ...
http://www.forumvoile.com/forum/viewtop ... =100&t=785

Il a l'air pas mal, cet engin. Doit y avoir moyen de le récupérer.
Liste de mes bateaux :
  • 5O5 (2011) - chantier : Rondar - Jess
  • 5O5 (1993) - chantier : Rondar

Suivante

Retourner vers L'équipage



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités