[505] Restauration K6801-Gréement minimaliste ?

Remises en états ou optimisations complètes
Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 5762
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: [505] Restauration K6801-Gréement minimaliste ?

Message par gaston » 05 janv. 2021, 17:18

En plus du lien donné par Olivier, une peti vidéo 3 D du machin



et en prime, une vidéo de Parker 1973 restauré... qu'il me semble bien que c'est le Yaza d'Oliver....???
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

Avatar de l’utilisateur
olivier81
Amiral Barat
Messages : 12657
Inscription : 26 juin 2010, 19:32
Localisation : réalmont 81
Contact :

Re: [505] Restauration K6801-Gréement minimaliste ?

Message par olivier81 » 05 janv. 2021, 18:18

pour le Parker 1973, il est de la même époque que YA-ZA (d'ailleurs on reconnais certaines choses communes propre à l'époque); mais il à été restauré PAR le fils Parker (David); son père Bill (décédé au mois de mai 2020)et Dick (décédé en septembre 2020) !!
bref le bateau à été restauré par les deux frères Parker qui tenaient le chantier et donc ont construit ce bateau, et le fils qui avait tenté il y à quelques années à refabriquer des cinquos mais tout carbone ;) ;)
@ Gaston vu qu'on à navigué ensemble sur mon Parker 6316 de 1978, il n'est pas aussi beau et quelques bricoles à revoir dessus pour être aussi top (ça se fera prochainement pour sans doute le mettre en vente) mais il ne faut pas oublier qu'il revient de très loin ayant été acheté en état épave ;) ;)

oui vous avez bien compris, le 6316 après des petites finitions (et j'ai piqué quelques bricoles en attendant pour YA-ZA) va être à vendre courant 2021; mais pour récupérer un autre cinquo dont j'ai pas mal parlé car étant à mon oncle ;) ;)
et surtout des photos des 3 bateaux cote à cote histoire de comparer :mrgreen: :mrgreen:
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!!

Avatar de l’utilisateur
down payement blues
Équipier pas manchot
Messages : 76
Inscription : 27 déc. 2018, 00:12
Localisation : St philibert

Re: [505] Restauration K6801-Gréement minimaliste ?

Message par down payement blues » 05 janv. 2021, 22:09

sur le parker il me semble sur cette vidéo que les haubans sont sur levier et non sur des plans comme sur la majorité de vos cinquo ...
est ce que c'est une solution qui se faisait en 1973 ? ou est ce que c'est par souci de simplification ?
j'envisage de mettre cette solution sur mon bateau ( pour l'instant je n'ai qu'un ridoir a a plaque avec des trous)

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 5762
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: [505] Restauration K6801-Gréement minimaliste ?

Message par gaston » 05 janv. 2021, 23:32

Oui c'est ce qui se faisait à l'époque... un systéme de mise en tension avec un levier sur les ridoirs à trous...
si tu n'as que des plaques ridoirs ça sera toujours mieux pour avoir plus de force de tirage et équilibrer correctement de part et d'autre...
mais ça ne laisse qu'une faible marge... et le risque c'est l'ouverture intempestive du machin si l'équipier s'accroche aux banches...

Si tu as le porte monnaie qui va bien, le mieux c'est quand même le systéme avec poulie triple... en faisant gaffe de ne pas trop tirer dessus pour des coques un peu anciennes...
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

Avatar de l’utilisateur
down payement blues
Équipier pas manchot
Messages : 76
Inscription : 27 déc. 2018, 00:12
Localisation : St philibert

Re: [505] Restauration K6801-Gréement minimaliste ?

Message par down payement blues » 05 janv. 2021, 23:49

merci pour ces précisions. c vrai que a la base l'étai ui aussi était sur crémaillère avec levier mais je l'ai retiré ( je me suis éclaté la main avec lorsqu'il m'a échappé)
mais sur me hauban je pense qu'il est facile de me sécurise et je suis sensible aux arguments :
- c'est d'époque (mon bateau est de 78)
- je risque pas de surcharger la coque en effort
- moins de poulie =moins de bout = impression de simplicité ce qui est un argument clé pour mes équipiers habituels

Avatar de l’utilisateur
down payement blues
Équipier pas manchot
Messages : 76
Inscription : 27 déc. 2018, 00:12
Localisation : St philibert

Re: [505] Restauration K6801-Gréement minimaliste ?

Message par down payement blues » 22 sept. 2022, 12:34

Je reviens sur ce vieux topic parce que je ne sais pas trop ou ranger cette question :

Dans mon projet de championnat d'Europe, vient logiquement l'idée de mettre un grand spi ...
Ma question est la suivante: en dehors de repasser la drisse dans le "bon trou" j'ai un réa déjà présent 85CM au dessus de la drisse actuelle, faut-il prévoir d'autre modif ?
J'ai vu par exemple que sur le bateau de Thierry ( lors de la TAG) quand il hisse le spi il remonte le point de tire du trapèze ... obligatoire ou pas ?

Concernant le tunnel je suis pas inquiet, sur les Rondar c'est un gros passage de section carrée sous ou le spi se pli en 3 ( j'ai un point de passage en plus du point d'attache de la cargue)
Pour info Je pense que mon spi actuelle ( de 98) fait 21 ou 25m² ( sur les photos que vous avez publié sur un autre sujet il est clairement plus grand qu'un spi de 18m² et moins que 29m²)
Et je crois que mon tangon fait déjà 2,5m...

Avatar de l’utilisateur
Philippe Blanchard
Loup de mer mystérieux
Messages : 854
Inscription : 20 déc. 2012, 10:11
Localisation : Strasbourg, Bas-Rhin

Re: [505] Restauration K6801-Gréement minimaliste ?

Message par Philippe Blanchard » 22 sept. 2022, 18:57

Le grand spi n’a pas pas eu d’influence sur la longueur du tangon.
Seule la longueur du spi a été augmentée, et donc sa surface. Naturellement il a fallu remonter d’autant - un mètre - le point de drisse.
C’est le minimum avec lequel on peut naviguer si on ne vise pas le podium.
Remonter le point d’ancrage des trapèzes permet de tirer le mât à l’opposé du spi, ce qui évite qu’il prenne une forme inquiétante. On a connu des rehausses « à la main » que naturellement on oubliait de redescendre à l’affage. Du coup, au près, on a le mât bizarre.
Donc on a inventé le barber automatique de trapèze, assuré par le fait de hisser le spi ou de l’affaler. Si c’est bien fait (assez simple au demeurant) ça marche très bien.
Plus d’infos à suivre demain.
"On peut tout demander à la jeunesse" (Michel Hidalgo)
5o5 FRA 8484
J'ai un taud de dessous de 490, disponible, état neuf.

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 5762
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: [505] Restauration K6801-Gréement minimaliste ?

Message par gaston » 22 sept. 2022, 23:00

j'avais remonter le rea de 90cm sur le mât de mon ancien Parker, et ça le faisait bien...

85cm faut voir...

Pour le diamétre du tube d'avaleur, avec un Rondar ça doit passer. Le diamétre est en général entre 130 et 150. Sur mon ancien Parker c'était diamétre 115 pour peti spi de 18 ou 21m²... et là 29m², c'était galére à hisser et surtout affaler... mais on bourrinant bien ça passait quand même... :mrgreen:
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

Avatar de l’utilisateur
Philippe Blanchard
Loup de mer mystérieux
Messages : 854
Inscription : 20 déc. 2012, 10:11
Localisation : Strasbourg, Bas-Rhin

Re: [505] Restauration K6801-Gréement minimaliste ?

Message par Philippe Blanchard » 23 sept. 2022, 12:26

J'ai navigué toute l'année 2011 sur un ancien Kyrwood, jamais eu de problème avec mon grand spi. Je regrette bien la forme "moderne" des avaleurs de maintenant, qui semblent dessinés pour que ça coince; et ça coince ... :gfe
"On peut tout demander à la jeunesse" (Michel Hidalgo)
5o5 FRA 8484
J'ai un taud de dessous de 490, disponible, état neuf.

Avatar de l’utilisateur
Philippe Blanchard
Loup de mer mystérieux
Messages : 854
Inscription : 20 déc. 2012, 10:11
Localisation : Strasbourg, Bas-Rhin

Re: [505] Restauration K6801-Gréement minimaliste ?

Message par Philippe Blanchard » 23 sept. 2022, 12:50

On a commencé à parler du grand spi au début des années 2000. Mes recherches dans les bulletins Cinquo me mènent au numéro 117 de mars 2001. Il y a eu plusieurs articles sur le sujet dans les bulletins suivants.

Voir ici : http://www.cinquo.org/forum3/viewtopic.php?f=42&t=5000
"On peut tout demander à la jeunesse" (Michel Hidalgo)
5o5 FRA 8484
J'ai un taud de dessous de 490, disponible, état neuf.

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/