un 420 à l'aviron

"Maman les petits bateaux..."
Comment ça marche et qu'est-ce qu'il me faut ?
Avatar de l’utilisateur
bidid
Navigateur sans sextant
Messages : 240
Inscription : 24 oct. 2008, 23:11
Localisation : Pau

un 420 à l'aviron

Message par bidid » 02 oct. 2009, 23:25

toujours partagé entre mes 2 bateaux,
le 420 pour sa légèreté, sa facilité de transport, de mise a l'eau sans se soucier de la disponibilité des cales et des marées, son plaisir de barre et de glisse;
et le tabasco pour un programme plus éloigné des cotes, sa sécurité, sa cabine pour siester dormir ou manger a l'abri, sa capacité d'accueil plus importante, et sa possibilité de réduire et de se mouvoir a autre chose que la voile,
pour ces derniers points je les ai rajouté au 420,

1° point : un dispositif d'aviron qui me permet de regagner le bord en cas de pétole (déjà testé sur plus de 2 miles en mer dans la pétole et le clapot résiduel)
2 point : j'ai rajouté une bande de ris (sans couture qui fragilise la voile) en y rajoutant ou plus exactement en collant à la néoprène des renforts de toile dans le quel j'ai serti des oeillets...
une seule bande de ris conséquente me suffira pour pouvoir rentrer si je suis pris dans un renforcement des conditions imprévue sans risquer de déssaller...
je précise que depuis 2 ans que je l'ai installé je ne l'ai pas encore utilisé.

voici en images mon dispositif d'aviron sur mon 420 ,

http://img27.imageshack.us/i/dsc01916jw.jpg/
http://img202.imageshack.us/i/dsc01917.jpg/

pffff ! j'arrive plus a mettre les photos directement en ligne !
imageshack a encore changé son principe de fonctionement


c'est tout simple !
aucun trou a faire sur mon 420 d'origine.
j'utilise que l'accastillage d'origine
un aviron (des simples pagaies de canoë démontables rallongés par un tube alu (style pagaie plastoc sévylor)
avec des morceaux de moquette pour atténuer le raggage des manches sur la coque, le tout attaché a un bout qui passe dans les emplacements des drisses de spi, par le guide, le 1° coinceur (pas tout a fait dans le bon axe) et derrière la barre d'écoute pour revenir au bloqueur de l'écoute de GV
c'est hyper léger , il y a pas a forcer et ça avance efficacement.

et voici le lien de la vidéo :
http://www.dailymotion.com/video/xaoo4s_420-a-laviron

+ un autre qui montre bien la maggie du dériveur dans les petits airs :
http://www.dailymotion.com/user/bidid/v ... veur_sport

fabrice
Loup de mer mystérieux
Messages : 875
Inscription : 23 juin 2009, 12:39
Localisation : poitiers - la rochelle

Re: un 420 à l'aviron

Message par fabrice » 03 oct. 2009, 10:08

adishatz bidid !
Trop fort l'aviron low cost !
j'adore !
"There is nothing--absolutely nothing - half so much worth doing as simply messing about in boats."
- Kenneth Grahame, The Wind in the Willows.

Glomelvoile
Navigateur sans sextant
Messages : 275
Inscription : 05 mars 2009, 17:48
Localisation : Glomel - 22
Contact :

Re: un 420 à l'aviron

Message par Glomelvoile » 03 oct. 2009, 12:23

Super ton "canoe" !!! ;)
sinon, pour les navs par petit temps, penses à t'avancer au max dans le bateau, tu glisseras mille fois mieux !!!

Avatar de l’utilisateur
Poilou
Équipier pas manchot
Messages : 60
Inscription : 14 sept. 2009, 00:48
Contact :

Re: un 420 à l'aviron

Message par Poilou » 04 oct. 2009, 23:23

Héhé :mrgreen:
Il marche bien à l'aviron dit donc!
Image

LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3365
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: un 420 à l'aviron

Message par LASEROLOGUE » 05 oct. 2009, 09:50

c'est sur que à l'aviron , une coque aussi légère marche bien, le coup de la moquette est astucieux, tu as retrouvé une vieillle astuce de la marine à voile (les chiffons suiffés) qui était utilisée pour les débarquements discrets (contrebande et autres débarquements nocturnes d'agents secrets ) et qui fut utilisée notamment par les matafs du sous marin Casabianca , qui en 42/43 ravitaillaient les résistants corses en mitraillettes , explosifs et autres joujoux favoris des corses, jusqu'à 13 tonnes de camelote à la fois , à l'aviron et par des nuits sans lune.

Par conte, la vidéo du 420 à lma voile est un peu strange...avec de l'eau aussi plate , il ne doit pas y avoir un louff...et pourtant le bateau avance assez vite ..Y'a un truc ou quoi ?

Avatar de l’utilisateur
bidid
Navigateur sans sextant
Messages : 240
Inscription : 24 oct. 2008, 23:11
Localisation : Pau

Re: un 420 à l'aviron

Message par bidid » 05 oct. 2009, 19:08

ben le truc c'est que celui qui filme est sur une digue, qui masque les effets du vent sur l'eau sur la largeur du bras, et quelques metre au dessus les voiles prennent le vent...
mais je te rassure, il n'y avait quand même pas beaucoup de vent,
un petit F1 tout au plus...
mais c'est vrai que le fait qu'il n'y ai pas une ride sur l'eau donne une impression de quasi pétole.

Avatar de l’utilisateur
bidid
Navigateur sans sextant
Messages : 240
Inscription : 24 oct. 2008, 23:11
Localisation : Pau

Re: un 420 à l'aviron

Message par bidid » 10 oct. 2009, 15:53

je viens de relire un topic de café voile qui parlait jsutement de ce projet réalisé :
c'est ici :
http://archives.cafevoile.com/viewtopic ... n&start=45
j'aime bien la tournure que prend ce sujet...
en plus je m'y suis également remis

omoise
Terrien
Messages : 1
Inscription : 31 janv. 2023, 22:47
Localisation : Groix

Re: un 420 à l'aviron

Message par omoise » 31 janv. 2023, 23:05

Bonjour bidid,

Je suis un petit nouveau sur le forum, je me permets de déterrer ce vieux post...
Est-ce que par hasard tu aurais encore les photos de ton dispositif ? Les liens précédents sont morts.
Je viens de récupérer un vieux 420, ça m'intéresserait bien de pouvoir le sortir les jours sans vent.

Merci !

Olivier

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 6077
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: un 420 à l'aviron

Message par gaston » 01 févr. 2023, 00:17

faute d'aviron, y'a une astuce de vieux qui fonctionne bien pour avancer dans la pétole... Il faut CREER SON VENT... :shock: :? :sdfds

technique :idea: :
1- tu bloques ta bôme en position au prêt... voile un peu creuse ...
2-tu te mets debout dans le bateau à cheval sur le puits de dérive... avec l'équiper assis au centre devant toi (si c'est un débutant)
3- tu chopes la bôme à la main sans jamais enlever l'écoute du taquet...
3- tu te penches pour faire giter à fond (liston mouillé dans l'eau) sur le bord côté extrado de la voile...
4- puis tu te penches de l'autre bord à fond pour redresser le bateau. en tirant sur la bôme dans le même temps... et en se redressant la voile appui sur l'air en créant son vent... (oui parce que même si y'a pas d'vent , ben y'a de l'air tout partout autour qui a sa propre consistance et que tu peux même t'appuyer dessus) .... et du coup, ben tu avances...

Il faut faire ça avec régularité en répétant la manoeuvre sans se précipiter, avec force, mais en douceur :(comme avec madame)
gite contre gite, puis re-gite et re contre gite, et tu continus comme ça en étant régulier et en jouant sur la glisse du bateau qui va prendre son allure peu à peu... et le bateau avance même sans vent...

bref tu rames dans le ciel avec ta voile qui appui sur l''air... tu créais ton vent... et tu arrives au port... :xc ....Physique, mais efficace...

c'est la technique du virement bascule qui permet de virer sans perdre de vitesse, mais appliquée à la situation pétole... Au lieu de virer, tu restes toujours sur le même bord en faisant la moitié du geste technique (prendre appuyer sur l'air et accélérer en jouant avec la contre gite... manque seulement le virement simultané... ceci dit tu peux aussi virer avec cette technique, mais après il faut relancer la manœuvre pour relancer le bateau... virement en, gardant l'écoute de GV bloquée... plus facile de relancer ensuite... )

si l’équipier est aguerri, il t'aide en se déplaçant au même rythme que toi... au rappel pour giter et retour au cente pour contre giter... et ainsi de suite...à deux ça avance encore plus vite... au grand dame des néophytes qui te vois naviguer alors que eux restent plantés... :mrgreen:

ils viennent te voir aprés pour demander : " mais y'a pas d'vent!!!.... Comment qu'tu fais...!?!"
S'ils offrent l'apéro, tu expliques... sinon, secret de vieux marin bougon:"ben faut apprendre à naviguer mon gars.... GRumph"
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

Avatar de l’utilisateur
olivier81
Amiral Barat
Messages : 12789
Inscription : 26 juin 2010, 19:32
Localisation : réalmont 81
Contact :

Re: un 420 à l'aviron

Message par olivier81 » 03 févr. 2023, 23:05

ça m'est arrivé pas mal de fois de naviguer par temps de pétole, bref chasser le moindre filet d'air voire le pet de mouche en laser :mrgreen: :mrgreen:
bateau à la gîte avec une voile très usée mais en bon état, mouvements lents et très calmes et ça avance tout seul; bien sur voile bordée au max ;) ;)
après c'est une affaire de patience ;) ;)
quand ça veut pas trop un peut de pomping très lent ça aide à relancer la machine ;) ;)
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!!

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/