Rénovation de mon SPRINT 300 Jeanneau

Remises en états ou optimisations complètes
Répondre
Sprint300
Équipier curieux
Messages : 36
Inscription : 31 mars 2020, 20:25
Localisation : France

Rénovation de mon SPRINT 300 Jeanneau

Message par Sprint300 » 02 avr. 2020, 21:33

Bonjour à tous,

Comme promis, je vous fais part de mes travaux en cours !!!

Alors tout d'abord, j'ai acheté une petite coque il y a quelques mois qui était au catalogue Jeanneau dans les années 1985. C'est un petit bateau de 3 mètres de long , monoplace, avec direction à câble et équipé d'un moteur de 9.9 CV.
Ca marche un peu fort 25/30 noeuds, c'est rigolo à piloter, assez vif et surtout ça prend pas de place dans le garage ....
IMG_2321.jpg
IMG_2321.jpg (105.44 Kio) Consulté 8573 fois
Trouvé sur le bon coin , c'est cependant assez rare à trouver et surtout il n'y a rien sur internet sauf 2 photos encore disponibles sur le site Jeanneau. Je voudrais le refaire à l'identique :
d7e105ac108bf76589b1448783c43aa4.jpg
d7e105ac108bf76589b1448783c43aa4.jpg (19.02 Kio) Consulté 8565 fois

J'ai mis quelques vidéo sur ma chaine Youtube :
https://www.youtube.com/channel/UCD258b ... ayvI_I4iyw

J'ai entrepris de le rénover complètement, cela commence par un gros nettoyage à l'eau (il parait qu'il ne faut pas poncer avant un bon nettoyage) puis s'en suit de quelques heures de ponçage !
IMG_2372.jpg
IMG_2372.jpg (119.9 Kio) Consulté 8573 fois
IMG_2636.jpg
IMG_2636.jpg (76.53 Kio) Consulté 8573 fois
Dernière modification par Sprint300 le 02 avr. 2020, 21:59, modifié 5 fois.

Sprint300
Équipier curieux
Messages : 36
Inscription : 31 mars 2020, 20:25
Localisation : France

Re: Rénovation de mon SPRINT 300 Jeanneau

Message par Sprint300 » 02 avr. 2020, 21:48

Comme vous pouvez le constater, le ponçage est quasi terminé :) TROP CONTENT :) :) :) :)

Je vais entamer ce week end l'enduit, ou gel coat

J'ai donc plusieurs questions que je me pose et que je soumets à votre expertise :

Tout d'abord à certains endroits, le ponçage a été un peu fort ... la fibre réapparait .... je me pose la question suivante, faut il :
- enduire avec du mastic puis mettre du gel coat de finition
ou
- mettre du gel coat ou du gel coat de finition directement sur la fibre ?

Ensuite, j'ai à plusieurs endroits des fissures dans le gel coat,
IMG_2539.jpg
IMG_2539.jpg (41.43 Kio) Consulté 8570 fois
Je me demande comment réparer cela ? est ce structurel ou simplement du faillencage selon vous ?
J'avais l'intention d'ouvrir avec une dremel pour faire un biseau dans chaque fissure puis de reboucher au mastic fin ?

La liaison coque pont a été travaillée à la dremel et nettoyée , je me demande comment recoller cette liaison ? à la "choucroute" ou au sika de type 291i ou 292i ?
IMG_2690.jpg
IMG_2690.jpg (58.7 Kio) Consulté 8570 fois

Si vous avez quelques conseils à me donner je suis preneur ! en vous remerciant !

Christophe

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 6109
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: Rénovation de mon SPRINT 300 Jeanneau

Message par gaston » 03 avr. 2020, 00:13

Super le joujou.....

Alors collage listons avec de la "résine époxy + catalyseur + charge en microbille et silice" pour épaissir.... et des sert joints tout partout pour serrer le tout pendant le séchage

Tant que tu y es tu peux combler les fissures gelcoat avec ça.... et recouvrir de gelcot de finition aprés ponçage...

surtout pas de choucroute, ça colle rien...

ma grosse question, c'est "l'enduit gelcoat"... tu penses refaire toute la coque?

si c'est la cas, je te conseille pas le gelcoat.... sauf si tu as un sytéme avec mise sous film plastique et pompe à vide.... Matos de pro....

si c'est juste pour des retouches alors oui, gelcoat de finition (topcoat)... mais pour le final, j'irai plutôt sur de la laque bicomposante posée au pistolet...

Plus de détails techniques gelcoat, collage et laque sur le sujet ici :viewtopic.php?f=73&t=6430

Tu vois... on est bonne pomme... conseils donnés même pour les bateaux à moteur qui fument, qui pètent et qui puent :mrgreen:

Ps : quand tu l'as fini tu passes faire un tour à St Nazaire pour me le le faire essayer....merciiiiiiiiii
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

Avatar de l’utilisateur
kent
Navigateur étoilé
Messages : 323
Inscription : 28 juil. 2009, 15:44
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: Rénovation de mon SPRINT 300 Jeanneau

Message par kent » 03 avr. 2020, 11:36

C'est marrant ce truc....

Pour le "faillencage", il faudrait peut-être essayer de comprendre l'origine.
C'est généralement du et constatable sur des zones où il y a des contraintes. Pas forcement un problème, mais généralement les reprises superficielles de tiennent pas.

En comme lorsque tu remettras un 9.9CV sorti d'un préparateur moteur, ça va pousser fort et exercer des contraintes qu'on ne connait pas vraiment en voile. Bref il faudra une structure du machin irréprochable. Bien sûr en rajoutant le minimum de poids, performance oblige !!

LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3365
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: Rénovation de mon SPRINT 300 Jeanneau

Message par LASEROLOGUE » 03 avr. 2020, 15:22

A cette époque il s'agissait d'une coque prévue pour des courses de formule junior par la Fédé de motonautisme (à cette époque la limite du permis était à 10CV et donc cet engin pouvait être utilisé par des apprentis champions de 14 ans ) je pense que tu devrais mettre dessus un bon yamaha ou suzuki 2 temps (Yam FMH ou série D) beaucoup plus fiables (même en version débridée à 15 CV) que l'affreux evinrude 9,9/15CV qui était un des symboles de la décadence du groupe OMC face à l'arrivée des japonais (Je le sais on a imergé un 15 CV evinrude récent mais merdique pour toucher l'assurance dans les années 70 à mon club tellement c'était peu fiable, de l'avis même de l'ingénieur en chef d' OMC france venu faire en catastrophe une tournée des clients) .

L'Evinrude Johnson n'a que 6 boulons pour fixer la culasse (en plus toute sa visserie est au pas de vis américain), qui se déforme à la moindre surchauffe des bielles en 2 parties sur des demi cages à aiguilles et un vilbrequin monobloc (une hérésie sur un 2 temps) alors que Yam et Suzuki ont des blocs plus gros (250 Cm3) des bielles monobloc sur aiguilles intégrales et des vilos avec des paliers bien étudiés (exoérience des 2T de Grand Prix moto) leur système de clapets d'admission est bien meilleur , les carbus ont un vrai ralenti .

Il faut juste s'assurer que les joints spi de vilo soient sains (sinon pas de précompression dans le carter transfert) , vrai pour toutes les marques .et jeter un coup d'oeil aux pistons segments et cylindres usure et rayures...acheter un moteur ayant servi sur lac est une sage précaution.

Pour le collage il est vital de bien décaper à vif la fibre avant de recoller car c'est structurel et le mode de collage (couvercle de boîte à chausures) est moins bon que le système de la lèvre roulée (Laser et coques de Hobie cats) ...et tous dériveurs modernes.

Le faiençage c'est le signe que cette zône travaile à la flexion .... de 2 choses l'une où tu décapes, remets du gelcat , dépolis toute la surface et repeins le tout à la bicomposant (fastidieux mais look flatteur tant que la peinture ne s'use pas ...et éviter de repeindre d'une autre couleur) où tu reprends le défaut structurel (recolage du liston , pose d'omégas de renfort) et tu laisses comme d'origine.

Ton bateau est dans l'esprit des Kyotei (courses de bateaux japonaises sur stades nautiques avec des paris savamment truqués par la mafia japonaise façon tiercé et PMU mais à la sauce Yakuzas).

Une fois remis en état , utilise le sur des lacs calmes (il y e a un du côté de Pont l'évêque où le motonautisme n'est pas interdit) car si tu te sers de ce genre de jouet inshore en mer avec un tant soit peu de clapot tu vas le désarticuler très rapidement...

LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3365
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: Rénovation de mon SPRINT 300 Jeanneau

Message par LASEROLOGUE » 03 avr. 2020, 15:29

Sur les coursede Kyotei japonaises , tout est dit ici https://www.youtube.com/watch?v=s1HLpT5 ... &index=134

Sprint300
Équipier curieux
Messages : 36
Inscription : 31 mars 2020, 20:25
Localisation : France

Re: Rénovation de mon SPRINT 300 Jeanneau

Message par Sprint300 » 03 avr. 2020, 21:49

Un grand merci pour vos riches retours, c’est très sympathique !!!

Gaston tu me préconises de boucher la liaison coque / pont avec de la résine Epoxy + Charge catalyseur et Silice. Il me semble que ce bateau est en polyester , y mettre de la résine Epoxy ce n’est pas gênant ?
Je compte selon ton conseil de serrage , passer une sangle à cliquet pour maintenir le tout !
OK pour la choucroute !

Pour ta « grosse question » je ne compte pas enduire tout le bateau mais ne refaire que ce qui est nécessaire :
- Le ponçage qui a fait apparaître la résine
- Le faiencage

Pour Kent, cela apparaît plutôt à certains endroits spécifiques du bateau.
Voici un exemple :
Pensez vous que ce soit du faiencage ?
Comment réparer ? J’ouvre la fissure en V et je mets de la résine Epoxy + Charge catalyseur et Silice ?
J’ai trouvé un bon vieux 9.9D Yamaha increvable … Cependant, même avec 35 ans d’age , je trouve ces moteurs hors de prix pour une cylindrée digne d’un moteur de tondeuse …

Lasérologue, merci pour ton historique de ce bateau que je ne connaissais pas . Merci également pour le lien qui nous motive encore plus pour cette rénovation !
J’ai justement trouvé un Yam 9.9 D comme tu le préconises !!! donc cela s’annonce bien !
Pour le faiencage, tu penses que je devrais « virer » tout le gelcoat fissuré sur la zone et réenduire de gelcoat ? Pour information, je n’ai pas de liston sur ce bateau.

Voici la photo de la localisation des fissures avant entourées en rouge : Elles sont assez symétriques ? Est ce bien du faïençage selon vous ?
IMG_25411.jpg
IMG_25411.jpg (70.36 Kio) Consulté 8471 fois
Merci à tous Excellent Week end
#Prenezsoindevous

Manille
Loup de mer mystérieux
Messages : 789
Inscription : 08 mai 2015, 00:34
Localisation : 30

Re: Rénovation de mon SPRINT 300 Jeanneau

Message par Manille » 03 avr. 2020, 23:33

Sprint300 a écrit :
03 avr. 2020, 21:49
Gaston tu me préconises de boucher la liaison coque / pont avec de la résine Epoxy + Charge catalyseur et Silice. Il me semble que ce bateau est en polyester , y mettre de la résine Epoxy ce n’est pas gênant ?
Je compte selon ton conseil de serrage , passer une sangle à cliquet pour maintenir le tout !
A confirmer par les expert, mais non aucun pb pour coller à l'epoxy, bien au contraire, c'est ce qui fonctionnera le mieux.

Par contre ton idée de sangle à cliquet pour tenir en pression, oublis tout de suite. Tu risques bien plus de déformer la coque que de permettre un bon serrage.
Utilise des petits serre joint (tu en trouves à 2€ en magasin de brico) et en quantité. 1 tous les 6-8cm max.

Pour mon Contender que je restaure actuellement, j'ai commencé à faire un petit stock de serre joint justement pour refermer coque/pont. Pour te donner une idée je vais avoir dans les 15 à 16 m linéaire à serrer et je pense utiliser à mon sens entre 80 et 100 serre joint au moins (mais j'ai pas encore fais le point au total).


Un exemple d'essais de collage et cintrage de bois qu'on à fait au taf avec le pote, une main courante en bois sur fer plat (environ 2.50m) et là c'était le premier essais. Par la suite on à mis facilement 1/3 de serre joint en plus. Bon là c'est du bois cintré, mais si tu veux pas qu'un collage bouge, c'est le mini.

Pense que ta liaison coque pont c'est du structurel pour ton bateau.
-5014493769030009230(1).jpg
-5014493769030009230(1).jpg (84.03 Kio) Consulté 8460 fois
"Donnes moi du vent je te donnerai des milles" (murmures de Joshua à Bernard Moitessier - Cap Horn à la voile)

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 6109
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: Rénovation de mon SPRINT 300 Jeanneau

Message par gaston » 04 avr. 2020, 01:27

Même sur du polyester, le collage à l'epoxy chargé reste le meilleur.... tu peux faire avec de la résine polyester aussi, mais dans la temps ça fini par microfissurer alors que l'epoxy c'est du beton....

surtout pas de sangle.... tu va vriller toute la structure de coque au lieu de travailler seulement dans l'axe de collage... le collage sera fait en extension et quand tu va raéacher, ça rester tel que, mal travailler sous les effort, voir finir par se décoler ailleurs......des sert-joints tout partout comme sur la photo....

Pour le faillancage sur le dessus de pont à la proue, tu ouvres en V et tu reposes du gelcoat de finition ou de l'époxy chargé si le V va jusqu'à la fibre et que tu recouvrira ensuite de gelcoat aprés ponçage.... pour répondre à ta question, plutôt que du faillançage (vieillisment du gelcoat = effort en navigation), je pense que c'est plutôt le signe d'une fragilisation de la fibre avec peut être des renforts oméga intérieurs qui se sont brisés.... d'où des fissures réguliére dans le sens du travail-flexion sous effort....

Rajouter de la fibre par l'éxtérieur fera un gros boulot pour un résultat peut durable si les omégas à l'intérieur sont brisés... l'idéal serait de renforcer par l'intérieur les omégas pour rigidifier... mais il faut pouvoir accéder... pas évident....

effectivement tu n'as pas de listons bois ni de contre listons intérieurs sur ce bateau.... mais on appelle quand même ça des listons.... :mrgreen:
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3365
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: Rénovation de mon SPRINT 300 Jeanneau

Message par LASEROLOGUE » 04 avr. 2020, 06:04

Pour le Yam 9,9 D la cylindrée est de 254 Cm3 c'est plus une cylindrée de moto que de tondeuse...et 10 CV pour 250 Cm3 c'est un rendement assez tranquille (40 CV au litre de cylindrée) ...si bien suivis ces moteurs durent longtemps (j'en ai eu un qui a fait 14 saisons d'ecole de voile aux mains de moniteurs peu soigneux ..mais mois je soignais les hivernages).pareil pour le suzuki 9,9 gros bloc 2 temps DT9,9 ou DT 15 qui est encore plus agricole de conception que le Yam

Par contre méfiance avec le démontage de certains goujons et boulons (la culasse et surtout la plaque des transferts) ...si les boulons sont grippés , mieux vaut ne pas trop insister. C'est pour celà que je préfère acheter les moteurs d'occasion au bord des lacs et rivières.

Pour le boîtier d'inverseur c'est pareil : le gros diabolo qui contient le palier portant l'arbre d'hélice est très difficile à sortir si la corrosion s'est mise dedans...et normalement il faut le sortir pour remplacer le joint spi d'arbre d'hélice...s'il ya de la mayonnaise dans le boîtier il faut en principe changer ce joint (mayonnaise = eau + huile de boîte) mais si c'est indémontable (si on n'arrive déjà pas à sortir les 2 boulons bloquant le "diabolo" sur l'embase...mieux vaut laisser courir et changer l'huile plus souvent.

Sinon , un moteur mal suivi çà se voit à la corrosion et aux fleurs de sel autour du joint de culasse..ou à une trop belle peinture pas d'origine sur le bloc.

De toutes façons , avant de remettre en route change le rotor et éventuellement le corps de la pompe à eau , le calorstat dans la culasse et démonte le carbu et la pompe à essence pour les nettoyer impeccablement (et éventuellement achète les kits de joints et les membranes pour reconditionner le carbu et la pompe à essence...plus une paire de bougues NGK neuves (des BR7 HS10 ) et éventuellement des capuchons de bougies neufs (les suzuli jaunes sont meilleurs) démerde toi aussi pour que les fils HT de bougie ne fassent pas masse (notamment sur le loquet de fermeture du capot...(isole avec des bagues de caoutchouc et fixe les fils avec des colliers rilsan "colson"

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/