Je délire ?

Envie de partir à l'autre bout du monde, ou de faire des ronds dans un lac, comment débuter…
titipirate
Goëland curieux
Messages : 3
Inscription : 21 oct. 2023, 20:30
Localisation : Crépy en Valois

Je délire ?

Message par titipirate » 21 oct. 2023, 21:04

Depuis tout jeune j'ai le projet de faire un tour du monde à la voile.

Une vie de travail se termine, j'ai 60 ans, je n'ai pas pu mener à bien ce projet en étant "jeune", comme je serai bientôt en congès de fin de carrière, donc totalement disponible je me suis dit "et pourquoi pas ?"

Mais pour cela je voudrais savoir si c'est raisonnable, j'ai les paramètres suivants :

- je considère que j'ai 0 ou 0.000001 d'expérience donc que je dois tout réapprendre, même si des années de dériveurs ne s'oublient pas, dériveur solo.

- j'ai 60 ans et je prévois au moins 2 ans de formation via des stages en mer, j'ai regardé ce que proposaient des centres comme les gléans ou l'école de voile française et la macif école. Il existe des stages formations débutant à confirmé, je me considère comme étant débutant.

- comment le financer.

- Une première ébauche serait d'aller de la côte Atlantique (La Rochelle par exemple) vers les antilles, faire escale puis les Antilles la Polynésie, escale puis continuer sur la Nouvelle Calédonie et ensuite je verrais, là je m'avance un peu. Mais l'idée est que cela sera avec escales sans contrainte de temps, si ce n'est que de rentrer avant 70 ans car ensuite je pense que physiquement la bête va commencer à décliner.

Et j'en oublie certainement...

Je suis complètement fêlé ?

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 6114
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: Je délire ?

Message par gaston » 21 oct. 2023, 23:23

ben pas forcement, si effectivement tu es totalement disponible et en solo dans la vie... avec un peu (plutôt pas mal) des sous d'avance... l'esprit aventure et découverte... le goût du risque... et une santé qui va bien tout de même...

mais avant tout, commencer par faire des stages d'apprentissage de la nav hauturière, c'est le bon plan... d'abord voir ce que ton projet demande au niveau pratique, connaissance technique, connaissance du milieu et des régles qui encadrent la pratique...

ça permet aussi de confirmer l'envie, car entre le rêve de voyages exotiques et la réalité de la navigation en mer avec vie à bord, y'a parfois quelques désillusions... c'est pas toujours "mer et soleil"... Il peut y avoir des passages rudes... et les zones de navigation autour du monde son parfois devenues un peu dangereuses.... j'irai pas naviguer n'importe ou sur les cotes africaines par exemple...

bref, d'abord naviguer, pratiquer, goûter le truc et se former... et s'essayant sur plusieurs type de bateaux ( monocoque trimaran etc... )et ensuite voir à 's'équiper en bateau adéquate...
certain on acheté la bateau d'abord, et se sont aperçu que...................... mais, aprés... Du coup le bateau reste en cale, parce que c'est pas facile à revendre... et ça coute cher à laisser au port...

Mais si c'est bien raisonné, réfléchi et calculé, effectivement, c'est un beau projet.... et il faut toujours travailler ses rêves, pour pas vivre à regret... "j'aurai pu et pi non... pas bon..."... Mais bien faire les choses dans l'ordre, avant de se lancer au grand large...

On reste dispo pour répondre aux questions qui peuvent te venir... à suivre :xc
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

safioran
Taquet coinceur intelligent
Messages : 29
Inscription : 09 janv. 2021, 17:55
Localisation : Marseille & Grece

Re: Je délire ?

Message par safioran » 11 nov. 2023, 09:08

Bonjour , j'ai réalisé en partie ce rêve qui me poursuivait depuis ma jeunesse et mes lectures de Moitessier , Antoine et autres .
J'ai eu la chance de pouvoir partir à la retraite vers 60 ans , et ma femme encore plus partante pour ce projet , mais plus jeune , aussi . Nous avions l'expérience de la navigation , les moyens financiers relativement importants , aussi nous sommes partis en 2011 .
Après une période de rodage de 4 années en Med. , nous avons finalisé et optimisé le bateau et largage des amarres en 2015 , La transat a été un vrai rêve et le début du voyage dans les Caraïbes que nous avons visité de fond en comble aussi , des rencontres magnifiques , mais petit à petit , je me suis lassé des cocotiers et des plages de sable blanc .
Les pannes et l'entretien du bateau ( Super Maramu 2000 ) ont eu raison de mon rêve , les voyages en avions pour visiter les enfants et petits enfants , loin des yeux ( bonjour l'empreinte carbone ) , les périodes cycloniques ou les assurances vous intiment l'ordre de passer 6 mois sous le 10° lat N , les assurances qui triplent de prix sans prévenir et qui vous obligent à scanner le nouveau contrat signé et à envoyer depuis un lointain mouillage à Cartagena ( vécu ) . Tout ces contraintes administratives , financières m'ont découragé .
J'ajoute qu'en plus , la vie autour du monde est devenue très chères ( les supermarchés de Bequia ...) et que les locaux nous envisagent plus comme des planches à billets que comme des amis de la terre , et le projet devient moins enthousiasmant .
Je me suis peu à peu convaincu que le monde était trop grand pour que je le visite complètement , qu'il était devenu plus dangereux et que , l'âge venant , il valait mieux terminer ce rêve correctement et former un nouveau projet . J'ai vendu le bateau , avec l'argent je me suis acheté une maison en Grèce au bord de l'eau , un joli petit First 26 avec lequel je tire des bords avec mes amis , mes enfant et petits enfants qui viennent passer des vacances heureuses avec nous .
Si c'était à refaire , le bateau aurait été un catamaran ou un monocoque le plus simple possible , solide et fiable . Pas de climatisation inverter , un dessalinisateur , des panneaux solaires pour l'autonomie , des grands frigos et un intérieur aéré .
Pour les moyens financiers , j'ai claqué environ 80 k€ par an pendant 4 années , incluant les pannes et les entretiens du bateau , les voyages et les extras ( un tour de l'Am. Sud en 6 semaines , avion , car et hébergements cool ) , la revente du bateau s'est faite en 1 semaine , et j'ai perdu 20k€ sur son prix d'achat .
Le tour du monde comme l'on vécu nos anciens est un mensonge sauf si on est un égoïste par rapport à sa famille ( cf Moitessier ) , si on est millionnaire , et , cerise sur le gâteau .... si on est immortel comme Bardiaux .
Vaste débat .

Avatar de l’utilisateur
Oliv44
Navigateur étoilé
Messages : 326
Inscription : 27 déc. 2016, 22:11
Localisation : Nantes

Re: Je délire ?

Message par Oliv44 » 11 nov. 2023, 13:47

safioran a écrit :
11 nov. 2023, 09:08
Bonjour , j'ai réalisé en partie ce rêve qui me poursuivait depuis ma jeunesse et mes lectures de Moitessier ,
Merci de ton excellent témoignage !

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 6114
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: Je délire ?

Message par gaston » 11 nov. 2023, 15:37

voilà un bon témoignage réaliste qui montre bien qu'entre rêve à terre et réalisation en mer, y'a parfois une grande marge...

Merci à toi.... :lii

je pense que ce sujet servira souvent de référence toute les fois où la question sera posée... Pas pour décourager... mais pour aider à mesurer le truc avec lucidité... :ugeek:
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

safioran
Taquet coinceur intelligent
Messages : 29
Inscription : 09 janv. 2021, 17:55
Localisation : Marseille & Grece

Re: Je délire ?

Message par safioran » 11 nov. 2023, 16:27

je vous ecrit de mon petit bureau , en Grèce , sur les murs toutes les photos de nos navigations lointaines , mon amirauté regrette amèrement cette vie au fil de l'eau , moi pas , ces 8 années avec BELAVITA ont été merveilleuses , mais les voyages que nous n'avons pas fait restent comme dit JJ Goldman , des actes manqués . Je voulais aller aux USA , entrer à New York sous la statue de la Liberté , naviguer dans la baie de Cheseapeake , remonter les waterways , me recueillir sur la tombe de Jacques Brel etc.... pleins de copains l'ont fait ou sont en train de le faire , ils me disent tous que c'est plus difficile , chers ( et pourtant ils sont disons aisés ) et la crise Covid n'a rien arrangé . QQs'uns sont rentrés pour les mêmes raisons que moi , et si j'avais à classer les causes ( selon la personnalité de chacun ) , ce serait dans l'ordre .
1 L'éloignement familial
2 L'investissement nécessaire pour vivre autour du monde
3 L'accueil de moins en moins chaleureux ( qui a envie de se faire jeter des pierres ou décrocher son ancre à Tahiti
4 La partie administrative de plus en plus lourde ( allez trouver une assurance fiable qui couvre votre bateau en cas de perte totale ) , J'ajoute que les choix sont lourds de conséquences si comme nous on garde sa maison ou du bien en Métropole . J'ai été réveillé à 2 heures du matin , au mouillage de Moustiques dans les Grenadines , parce qu'il y avait une fuite d'eau chez le voisin , sans parler des appels publicitaires qui ignorent que vous êtes en ballade ......
Mon amirauté a probablement trouvé ma faille , elle pense que mon amour du bateau est plus orienté vers " tirer des beaux bords sur l'eau " ou faire une régate , plutôt que d'aller d'un point à un autre en faisant des quarts de nuits sans dormir . Elle a probablement raison .
Mes copains qui persistent , plus jeunes ,, car j'ai 72 ans , s'orientent vers des navigations plus extrêmes ( les canaux de Patagonies , la Nouvelle Zelande , zappent l'Asie car beaucoup moins accueillante , et risquent le naufrage à Bonne Espèrance ( un ami proche à fait naufrage avec son Switch 51 , il est depuis , traumatisé et n'a plus remis les pieds sur un bateau ) .
Voilà mon avis , n'y voyez pas un plaidoyer négatif , juste un constat clairvoyant . Il n'y à qu'a voir le nombre de bateaux qui pourissent dans les Caraibes ......
Je reste bien entendu à votre disposition si vous avez besoin de plus de renseignements ou d'expèriences .

Manille
Loup de mer mystérieux
Messages : 797
Inscription : 08 mai 2015, 00:34
Localisation : 30

Re: Je délire ?

Message par Manille » 15 nov. 2023, 20:05

J'ai pas mal navigué, surtout en cabotage dans les Anglo-Normande, avec entre autre le p'tit frère qui lui à poursuivi bien plus au large avec plusieurs transat', sur sa dernière le bateau devait être "bien" préparé, bin il à passé plus de la moitié du temps à réparer, ou reprendre.

Des potes on fait justement un tour du monde, c'est 30% de plaisir et 70 d'em#¤$ :jk :gfe
Sans compter effectivement un bilan financier plutôt affolant.

Comme dit safioran il faut un gros portefeuille, et un bateau vraiment bien préparé.

Après l'important est de naviguer ;) :P
"Donnes moi du vent je te donnerai des milles" (murmures de Joshua à Bernard Moitessier - Cap Horn à la voile)

titipirate
Goëland curieux
Messages : 3
Inscription : 21 oct. 2023, 20:30
Localisation : Crépy en Valois

Re: Je délire ?

Message par titipirate » 24 nov. 2023, 16:06

Un grand merci pour vos avis très éclairés et surtout qui font prendre un peu de distance et moins d'émotion.

C'est pour le moment une idée et j'en étudie sa faisabilité, je ne me suis pas attaqué à l'aspect financier, je suis plutôt sur de la location entre 2 points, cela me parait mieux que l'achat et l'entretien d'un bateau.

A court terme je suis plutôt sur le planning suivant :
  • Eté et automne 24 : stage de prise de connaissance chez les gléans, puis je fais le point.
  • Eté et automne 25 : stage hauturier de perfectionnement et point décisionnel
  • 2026 : départ ou pas, ça me fera 63 ans, je tique un peu. Pour l'instant je suis comme une personne qui tombe du quarantième étage et qui dit en passant le quinzième : "jusqu'à présent tout va bien"

Ce que tu dis safioran est plein de bon sens et fait réfléchir et m'indique que rien ne doit être engagé si ce n'est que le prochain stage de découverte que je situe en juillet ou aout 2024 puis novembre car en novembre je pense que la mer sera plus difficile qu'en été, autant se frotter avec les conditions plus difficiles avant.


Par contre je me posais la question, tout comme avoir son brevet de planeur comporte une partie théorique (sorte de code de la route façon vol, tracer une route, les cônes de finesse, la météo...) il existe un "code de la mer hauturier" avant de pouvoir partir ?


Merci à vous toutes et tous, je ne pense pas délirer mais il y a beaucoup d'embuches et en être conscient va me faciliter les choses, surtout n'hésitez pas à sortir la face sombre de cette affaire et à me dire si je dis des "conneries".

safioran
Taquet coinceur intelligent
Messages : 29
Inscription : 09 janv. 2021, 17:55
Localisation : Marseille & Grece

Re: Je délire ?

Message par safioran » 24 nov. 2023, 17:09

Il est bien de prendre conscience des difficultés pour envisager devenir un navigateur .
En ce qui me concerne , j'ai bien identifié ce qui m'a fait avancer , c'est la passion et la force d'engagement , puis un peu de chance pour aboutir à la concrétisation .
J'ai découvert le bateau sur un 470 qui appartenait au frère de mon meilleur ami . J'avais 20 ans et j'ai été conquis par ce mode de déplacement .
Plus tard à 34 ans , après avoir assouvis une autre passion , la course automobile , un de mes clients a rallumé la mèche du plaisir de naviguer et de passer des week end sur l'eau , avec camping à bord .
J'ai donc acheté mon premier habitable , un Charleston de 6,2 m , insubmersible , que j'ai aménagé avec amour pour accueillir ma petite famille ( femme , 2 filles dont une bébé de 18 mois , sans oublier le chien ) , remorque et en voiture pour Toulon , à Pâques , j'ai mis 3 jours avant de partir d'Hyeres mais , la petite navigation (17 miles ) , au soleil dans 5 -10 nds de vent , ont conquis ma moitié et nous a convaincu de passer nos vacances d'été , de Toulon à Cannes et retour . Ensuite , nous avons décidé d'acheter un bateau plus spacieux , ce sera un Aloa 29 que j'ai aménagé pour nous ( jupe AR pour la baignade et le chien , eau courante etc... Avec Rasbora , nous avons limé la Med de Toulon à la Sardaigne , les Baléares , tous les week end nous faisions la route de Lyon à Toulon , retour le dimanche soir , la tête pleine de soleil et de bonheur .
Ça a duré 9 ans , puis , évolution professionnelle , divorce et remariage , la chance me fait vivre à Marseille , avec ma nouvelle compagne et après 2 mois , je suis déjà à la recherche d'un bateau , avec une place . Ce sera un Rush pour la régate , et une place à Bandol . Rebelote , week end bateau et bonheur chaque week end , des potes qui m'initient à la régate et les vacances à bord .
Les bateaux se succèdent , First 32S5 , Sun Fast 37 et j'accumule une immense expérience en navigation , je dévore les livres de navigations , la construction navale , les techniques de réglages des voiles , etc.. rien ne m'échappe les livres et les revues s'entassent à la maison .
Puis la retraite , on vend le Sun Fast 37 à un copain , avec sa place à Bandol , le monde nous attend et on se paye un Super Maramu 2000 , celui personnel de Mr Amel . Rebelote , je l'amménage pour vivre à bord , on se fait la main en navigant jusqu'en Grece , Turquie , puis en 2015 départ pour l'atlantique et les Caraïbes . La suite je vous l'ai donné au début du fil .
Jamais une école de voile , que de la pratique , de la raison et de l'envie , bref de la passion , que j'ai toujours , puisque à l'arrêt de nos navigations et notre migration vers la Grèce , j'ai acheté un petit First 26 abandonné et je renavigue de nouveau , avec mes petits enfants .
Au fait , j'ai passé mon permis côtier en rentrant des Caraïbes , pour la forme .

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/